Bientôt un vaccin contre la leishmaniose humaine ?

Le premier essai clinique d’un candidat vaccin contre la leishmaniose chez l’homme, a débuté en février dernier. Mené aux Etats-Unis et en Inde, il suscite un immense espoir dans la lutter contre cette zoonose, dont l’incidence s’établit entre un et deux millions de cas par an.

« La leishmaniose viscérale tue 50 000 personnes chaque année. Des enfants, dans 70% des cas » explique le Dr Franco Piazza de l’Infectious Disease Research Institute (IDRI), basé à Seattle aux Etats-Unis.

C’est pourquoi un vaccin permettrait de lutter efficacement contre cette affection, qui est la deuxième maladie parasitaire la plus mortelle dans le monde, après le paludisme. Pour le moment, 72 volontaires participent à l’essai. Les scientifiques cependant, ne crient pas victoire. « Le développement de ce vaccin prendra encore des années », soulignent-ils.

Encore un fléau porté par le moustique

Cette maladie, transmise par des phlébotomes – qui sont en fait de petits moustiques- se retrouve principalement au Népal, au Bangladesh, au Brésil, au Soudan ou en Inde. C’est dans ce pays précisément, que se déroule en partie l’essai clinique. Et ceci pour des raisons de coût. Selon Sanjay Singh, directeur exécutif de Gennova Pharmaceuticals - le laboratoire indien participant à l’essai -, « si le vaccin passe tous les tests, sa production en Inde le rendra beaucoup plus abordable aux personnes concernées par la leishmaniose viscérale ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.