Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Berlin Carnage au marché de Noël : ce que l'on sait

0 20.12.2016 09:14

Un camion immatriculé en Pologne a foncé intentionnellement sur la foule de l'un des marchés de Noël les plus achalandés de Berlin. Le bilan est lourd : 12 morts, 48 blessés. 


S'agit-il d'un attentat?

Les autorités allemandes ne l'ont pas établi avec certitude mais tous les éléments qu'elles donnent pointent en direction d'un attentat au camion-bélier similaire dans ses circonstances à celui de Nice, le jour de la fête nationale, qui fit 84 morts et plusieurs centaines de blessés. La police berlinoise a annoncé mardi matin que le conducteur du poids-lourd avait "délibérément" foncé sur la foule et qu'il s'agissait du coup "probablement" d'un attentat, même si l'hypothèse de l'acte d'un forcené ne peut encore être totalement écartée. 

 Le ministère allemand de l'Intérieur a qualifié mardi matin "d'attentat" le carnage provoqué par un camion sur un marché de Noël, qui a fait douze morts la veille, sans apporter de précisions sur le suspect et ses motivations. 
"Peu importe ce que nous allons apprendre sur les motivations et le mobile de l'assaillant, nous ne devons pas nous laisser prendre notre mode de vie fondé sur la liberté", a déclaré le ministre Thomas de Maizière dans un communiqué, ajoutant "que les marchés de Noël et les rassemblements devaient continuer (...) avec la mise en place de mesures de sécurité adéquates". 

Que s'est-il passé exactement ? 

Lundi soir vers 20h00 locales, un camion a traversé sur 50 à 80 mètres un des marchés de Noël les plus visités à Berlin, dans l'ouest de la capitale allemande. A quelques jours des fêtes, il était très fréquenté ce soir-là, notamment par les touristes. Le dernier bilan, encore provisoire, de la police, fait état de 12 morts et plusieurs dizaines de blessés, qui selon la presse locale souffrent de fractures diverses et hémorragies internes, causées par la violence du choc. Un témoin australien a indiqué que des enfants et personnes âgées figuraient parmi les personnes gisant au sol après le passage du camion. 

Que sait-on du conducteur du poids-lourd ? 

Il s'agit d'un homme qui a d'abord pris la fuite après avoir commis son forfait et laissé son véhicule à l'arrêt. Il a été interpellé peu après à deux kilomètres de là par la police, qui disposait d'une description fournie par des témoins. Selon des médias allemands, il pourrait s'agir d'un Pakistanais ou d'un Afghan, connu de la police pour des actes de criminalité mais pas de radicalisation islamiste. L'agence allemande DPA indique qu'il s'agirait d'un réfugié arrivé en février 2016 en Allemagne. Ces éléments n'ont pas été confirmés par les autorités.


D'où venait le camion ? 

Il s'agit d'un poids-lourd appartenant à une société de transport polonaise, qui n'a plus de nouvelles de son chauffeur. La police allemande pense qu'il a été volé. Le chauffeur polonais retrouvé dans le camion a été tué par balles. Selon les dirigeants de l'entreprise, le véhicule était chargé de 25 tonnes de produits métallurgiques en provenance d'Italie. Le routier se préparait à passer la nuit à Berlin. "C'est mon cousin, je le connais depuis l'enfance. Je me porte garant de lui", a dit le patron de l'entreprise, Ariel Zurawski. 

Mardi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.