Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Beaucouzé Justice : deux garagistes vendaient des épaves à des particuliers

0 04.10.2016 07:00
Beaucouzé. Justice : deux garagistes vendaient des épaves à des particuliers

Beaucouzé. Justice : deux garagistes vendaient des épaves à des particuliers

Photo Le Courrier de l'Ouest

Ils vendaient des épaves à des particuliers. Deux garagistes de Beaucouzé étaient ce lundi 4 octobre devant le tribunal correctionnel d'Angers. 

Les deux responsables du garage Autocaz, garage qui était implanté à Beaucouzé, sont des professionnels calamiteux qu’il vaut mieux fuir : voitures vendues sans carte grise, qui tombent en panne dès le premier jour, avec une direction qui grince, et même des « bruits d’eau dans le moteur »… Les anecdotes égrenées lundi lors d’une audience fleuve de près de huit heures faisaient froid dans le dos : « Le capot s’est envolé ! », « La voiture perdait des pièces en roulant ! », « Le moteur s’est subitement bloqué à 100 km à l’heure, avec toute la famille à bord ! ».

En tout, sur les 600 voitures vendues entre juin 2012 et juin 2014 par Autocar, 42 ont abouti à une plainte. 

Le parquet a requis « le maximum » : deux ans de prison avec des sursis partiels, assorti d’obligation de rembourser et interdiction de gérer des entreprises. 

Délibéré le 18 novembre.

Pour télécharger le journal, cliquez ici

Soyez les premiers informés, téléchargez l'application Courrier.fr

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.