Autotensiomètre : la liste officielle des appareils validés

Dans le cadre de la prise en charge de votre hypertension artérielle, votre médecin vous a sûrement conseillé de mesurer vous-même votre tension. L’Agence nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) vient justement de mettre à jour sa liste des autotensiomètres validés.

L’acquisition d’un autotensiomètre n’est pas anodine. C’est un vrai investissement et cet appareil pourra vous servir sur le long terme. Son choix est donc important. Avant tout achat, consultez donc la liste de l’ANSM et... suivez ces quelques recommandations.

La Haute Autorité de Santé (HAS) et le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHTA) recommandent d’appliquer la règle des trois : 3 mesures consécutives le matin, 3 mesures le soir, et cela 3 jours de suite. « La fiabilité des mesures varie selon l’appareil utilisé », explique le CFLHTA.

Il existe en effet plusieurs types d’appareils d’automesure :

« les tensiomètres positionnés sur le bras sont les plus fiables », indique le Comité. Ils sont d’ailleurs recommandés par les médecins ;

les tensiomètres positionnés sur le poignet sont plus faciles à utiliser. Mais les chiffres obtenus peuvent être influencés par le degré de fléchissement du poignet et la position de la main par rapport au cœur. Mesurer sa tension en se croisant les bras est donc un bon moyen pour éviter les erreurs.

Aller plus loin :

Prenez connaissance de la liste de l’ANSM des autotensiomètres qui se fixent sur le bras ;

Consultez enfin la liste des appareils positionnés sur le poignet.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.