Automédication : libre choix et sécurité…

Comment les Français prennent-ils en charge leurs petits maux quotidiens ? Vaste question à laquelle une étude Ifop-Biogaran apporte des éléments de réponses. Ses résultats indiquent notamment, que des affections très fréquentes comme les jambes lourdes, les douleurs abdominales et les maux de gorge figurent en bonne place au palmarès de l’automédication .

Pour remédier à ces troubles, la plupart des Français se tournent d’abord… vers leur armoire à pharmacie. Ils sont 37% dans ce cas. Ils sont ensuite 35% à consulter leur médecin, et 29% à solliciter le conseil de leur pharmacien. L’automédication donc, est une tendance de fond chez la plupart des sondés, notamment les femmes. Un Français sur deux achète occasionnellement des médicaments sans ordonnance. En réalité, 79% d’entre eux considèrent que l’automédication permet de se soigner plus rapidement. Mais aussi de se sentir plus libre dans le choix de ses médicaments (58%) et de se prendre en charge de manière plus efficace (58%).

S’ils affichent leur confiance dans cette manière de se soigner, les Français restent conscients des risques. Parmi ces derniers, ils évoquent surtout celui d’une utilisation mal appropriée (30%) ou encore d’un surdosage (24%) médicamenteux. Ces résultats illustrent la nécessité de disposer d’indications claires quant à la posologie. Informations qui doivent être facilement accessibles à l’utilisateur et donc, directement affichées sur les boîtes de médicaments sans ordonnance. Celles-ci confirmeront les conseils du pharmacien, « prolongeant » en quelque sorte leur mémorisation. Nous reviendrons très prochainement sur ce sujet.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.