Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Augers Aucun patient du CHU n'a reçu de prothèses de hanche Ceraver

0 03.05.2013 11:56
Des prothèses de hanche non conformes, fabriquées par Ceraver, le numéro deux français de la prothèse orthopédique, ont été posées à 650 patients en France.

Des prothèses de hanche non conformes, fabriquées par Ceraver, le numéro deux français de la prothèse orthopédique, ont été posées à 650 patients en France.

Photo AFP

Aucun patient du CHU d'Angers ne s'est vu implanter de prothèses de hanche Ceraver, mises en cause par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), annonce l'hôpital dans un communiqué publié vendredi matin.

"Le CHU d'Angers travaille avec la société Ceraver, l'établissement n'est pas concerné par les numéros de lots de "cotyle et tige des prothèses de hanches" pour lesquels l'ANSM suspend la mise sur le marché, l'exportation et l'utilisation", souligne le CHU.

Face à cette alerte, le dispositif habituel de matériovigilance du CHU d'Angers a été mis en place jeudi 2 mai.

Des prothèses de hanche non conformes, fabriquées par Ceraver, le numéro deux français de la prothèse orthopédique, ont été posées à 650 patients en France, a indiqué jeudi l'agence du médicament ANSM, en précisant toutefois qu'elles ne présentaient a priori pas de risque sanitaire. "Il s'agit d'une non-conformité administrative", a expliqué jeudi François Hébert, le directeur-général adjoint de l'ANSM. L'agence a d'ores et déjà demandé aux chirurgiens orthopédiques ayant implanté ces prothèses de revoir leurs patients pour faire un bilan clinique et radiologique.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.