Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Attentats Un Nantais blessé au Bataclan raconte sa reconstruction

0 11.03.2016 14:29
Le Nantais Victor Rouart, rescapé de l'attentat du Bataclan, raconte sa reconstruction.

Le Nantais Victor Rouart, rescapé de l'attentat du Bataclan, raconte sa reconstruction.

Une balle lui a déchiqueté la jambe au Bataclan le 13 novembre. Depuis, le Nantais Victor Rouart se reconstruit le corps et l’esprit, à Paris. Empli d’espoir. 

Voix assurée. Timbre clair. Débit soutenu. Victor Rouart va « beaucoup mieux qu’il y a quelques mois ». Et ça s’entend, même au téléphone. Ce Nantais de 30 ans fait partie des 350 blessés des attentats de Paris.

"A un quart d'heure de la mort"

Le 13 novembre, dans la fosse du Bataclan, une balle de Kalachnikov tirée par un terroriste lui traverse la jambe gauche. « Elle est passée sous le genou, en diagonale, puis a fini dans la jambe droite au-dessus de la cheville ». Les dégâts physiques sont considérables. « Je suis un miraculé. Mon taux d’hémoglobine était très, très bas. Des médecins m’ont confirmé que j’étais passé à un quart d’heure de la mort ».

Il devient familier de la table d’opération du service orthopédique de l’hôpital Saint-Antoine. Et salue au passage le « beau boulot » des chirurgiens.

"Il me manque 10 cm de tibia" 

Depuis la mi-décembre, Victor est hospitalisé à domicile. Soins et séances de kiné rythment son quotidien dans un appartement de la capitale. Il n’a pas encore pu remarcher. « Les médecins ont bricolé autour de mes nerfs, de l’os, des muscles… Il me manque 10 centimètres de tibia, mais les articulations n’ont pas été touchées. Je retrouve des mouvements plus fluides ». En avril, il subira une nouvelle intervention de reconstruction osseuse. Puis entamera la rééducation.

Une information Presse Océan

Soyez les premiers informés, téléchargez l'application Courrier49.fr sur votre smartphone. 

Pour télécharger le journal, cliquez ici



Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.