Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Assises d'Angers Alexis et Steven, 21 ans, et la perpétuité en perspective

0 09.12.2015 12:05
Assises d'Angers. Alexis et Steven, 21 ans, et la perpétuité en perspective

Assises d'Angers. Alexis et Steven, 21 ans, et la perpétuité en perspective

Photo Le Courrier de l'Ouest - Laurent COMBET

Deux très jeunes garçons sont depuis ce mercredi matin devant la cour d'assises de Maine-et-Loire. Ils sont nés tous les deux en décembre 1994, ce qui signifie qu'ils auront tous les deux leur 21 ans devant la cour d'assises.

+ Lire aussi : Jarzé : les jeunes avaient torturé le voisin : le procès de l'horreur

Alexis Angelo et Steven Bougreau sont très jeunes. Bien trop jeunes pour être là, dans ce box. D'autant qu'ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir torturé pendant plusieurs heures un voisin qu'ils accusaient de les espionner. C'était en septembre 2013 à Jarzé. Ils avaient 18 ans.

Battu, dénudé, ébouillanté, brûlé à l'essence chez lui : le voisin de Jarzé avait survécu par miracle. Ses deux bourreaux avaient été immédiatement identifiés et interpellés.

Visages d'enfants

Les deux accusés qui se présentent depuis ce matin devant les jurés ont encore leurs visages d'enfants. Au moment du drame, ils étaient désoeuvrés, très alcoolisés et fumaient beaucoup de cannabis. Pendant des semaines, ils avaient pris avec beaucoup de détachement ce qui leur était reproché.

En prison, ils ont évolué favorablement : ils travaillent et ont passé des examens.

Cette première journée est consacrée à l'examen des personnalités des deux accusés. La victime, présente au début de la matinée, n'a pas supporté "la pression" de ce procès et ne reviendra que demain jeudi où il sera entendu.

Les deux accusés sont défendus par Me Cécile Bonneman et Élisabeth Gohier.

Les victimes (le voisin et un de ses amis qui a été menacés de mort) sont représentés par Me Pascal Rouiller et par Me Nathalie Valade.

Verdict vendredi soir.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.