Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Assais-les-Jumeaux Le village de Véluché ne les fait plus rêver

0 01.07.2015 18:10
Emilie et Jacques Tonner brandissent un document sur lequel ils s’appuient pour justifier l’installation de leur poub

Emilie et Jacques Tonner brandissent un document sur lequel ils s’appuient pour justifier l’installation de leur poub

Photo Le Courrier de l'Ouest

Ils avaient flashé sur une vieille maison, à Veluché d'Assais-les-Jumeaux. " Nous avons eu les clés le 30 juillet 2009. Mais on aurait mieux fait de se casser une jambe ! ", lâchent aujourd'hui Emilie et Jacques Tonner, âgés de 34 et 40 ans.

Le couple, qui arrivait des Bouches-du-Rhône, avait entamé d’importants travaux de rénovation. En parallèle, des " connaissances " des époux Tonner, subitement confrontés à des problèmes de santé, avait contacté l’émission " Tous ensemble " de TF1 pour les aider dans le vaste chantier. En mai 2010, l’élan de solidarité médiatique au profit des nouveaux venus prenait forme dans le village d’environ 800 âmes. 

Cinq ans plus tard, la maison joliment restaurée… est à vendre. " Nous voulons partir d’ici. On a l’impression que tout le monde cherche à nous enterrer ! Peut-être qu’on se trompe, mais… ", expliquent Emilie et Jacques Tonner. Le couple évoque une querelle de voisinage, des rumeurs malveillantes à son égard, un problème d'emplacement de poubelle. Et les relations avec les élus locaux, qui prônent la prudence et l'apaisement, virent au dialogue de sourds.      

A lire dans Le Courrier de l'Ouest, édition des Deux-Sèvres, de ce jeudi 2 juillet.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.