Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Niort Devant la Cour d’assises, le violeur n’explique en rien son effroyable dérive

0 23.02.2012 12:06

C’était un soir de novembre 2009, à Niort. Sophie a eu le malheur de croiser la route de Jonathan Finociety, 30 ans aujourd’hui. Cagoulé, armé d’un couteau et porteur d’une paire de menottes, il l’a violée à deux pas du boulevard de l’Atlantique.Depuis jeudi matin, les jurés de la Cour d’assises des Deux-Sèvres examinent ce triste dossier. L’accusé, qui s’est construit sans « aucune référence parentale étayante », s’était jusqu’alors illustré dans le vol.Mais n’avait jamais eu le profil d’un agresseur sexuel en puissance.Plus d’informations dans Le Courrier de l’Ouest de ce vendredi.Notre page Deux-Sèvres ici

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.