Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Canet, Hands, Auteuil et huit chevaux en tournage pour conter «Jappeloup»

0 23.02.2012 11:24

Guillaume Canet, Marina Hands et Daniel Auteuil entameront jeudi jusqu'en décembre le tournage de «Jappeloup», l'histoire de ce crack du saut d'obstacles dont huit chevaux tiendront le rôle à l'écran, a annoncé lundi la production.Cavalier émérite, Guillaume Canet signe le scénario et les dialogues de ce film dirigé par le Canadien Christian Duguay et se met dans la peau du cavalier Pierre Durand, champion olympique de saut d'obstacles 1988 avec Jappeloup.A ses côtés, il aura aussi la jeune Lou de Laage, Tchéky Karyo et Jacques Higelin, durant 14 semaines de tournage en Aquitaine, à Fontainebleau et en Espagne, à Séville et Palma de Majorque (sortie prévue en janvier 2013).Pour faire revivre Jappeloup, mort d'une crise cardiaque dans son pré à 16 ans, la production (Acajou et Pathé) a fait appel à huit chevaux différents car «pas un seul d'entre eux ne pouvait faire l'acteur dans toutes les situations», a expliqué Pascal Judelewicz.Un étalon de 5 ans Un cheval (plus sa doublure) - est donc chargé d'incarner le champion dans son box et dans toutes les situations de proximité: ce rôle a été dévolu à «Sea Biscuit», un étalon de 5 ans à la robe noir-pangaré, semblable à celle de son héroïque modèle, «mais incapable de sauter une barre».«Il a du peps et du charisme mais il n'est pas facile à gérer», s'amuse le producteur qui s'interroge sur la réaction du cheval sur le plateau.Pour l'entraînement, trois chevaux (et leurs doublures) ont été enrôlés, capables de sauter des barres de 1,20 m à 1,30m : «C'est la partie la plus sophistiquée», note Pascal Judelewicz, avec trois chevaux en particulier - Océane, Welcome Simpatico et Baturo - formés par Mario Luraschi, «le meilleur cascadeur pour les chevaux», capable de figurer des refus d'obstacles et des chutes insiste le producteur.Avec les champions du momentLa plupart des équidés devront être teints de la même couleur que Jappeloup, avec une tache blanche appliquée au pochoir sur leur front, comme le champion.L'équipe a aussi fait appel à tous les cavaliers de bonne volonté, dont les anciens équipiers de Durand, dont Frédéric Cottier qui entraîne Canet tous les matins à l'obstacle.En outre, les plus grands champions du moment participeront à la reconstitution des JO de Los Angeles et Séoul avec leurs chevaux, tel le meilleur espoir français pour les Jeux de Londres, Kevin Staut.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.