Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Champagne bien gardé

0 23.02.2012 12:08

On ne badine pas avec le mot champagne. Les producteurs de vins effervescents du Saumurois l’avaient appris à leurs dépens il y a plus de 100 ans. Cette fois, c’est le géant anglo-néerlandais de l’agroalimentaire et des cosmétiques Unilever qui a été condamné début octobre à La Haye à retirer de la vente ses shampooings « Andrélon Champagne », à la demande des producteurs français de champagne.Unilever se voit interdit de poursuivre la vente et la promotion du shampooing « Andrélon Champagne », sous peine d’une amende de 5 000 € par jour au Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC). Quelque 340 000 bouteilles ont été produites.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.