Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Ardoisières de Trélazé Maxence Henry : "Un pan de l'histoire qui tombe"

0 25.11.2013 15:08
Maxence Henry a une pensée pour les salariés frappés par l'annonce de la fermeture"

Maxence Henry a une pensée pour les salariés frappés par l'annonce de la fermeture"

Photo Le Courrier de l'Ouest

Maxence Henry, qui se présente comme le leader de la Droite et du Centre dans 2e circonscription de Maine-et-Loire réagit après l'annonce de la fermeture des Ardoisières de Trélazé :

"Je suis Triste d'apprendre la fermeture des Ardoisières de Trélazé, Même si cela semblait inévitable, compte tenu de la raréfaction du filon, c'est tout un pan de l'histoire de Trélazé mais également des quartiers Saint-Léonard et Justices d'Angers qui tombe !"

"J'ai également une pensé pour les 153 salariés concernés par cette fermeture. Je souhaite que tout soit mis en œuvre pour leur permettre de retrouver un travail qui leur permette un épanouissement professionnel"

"J'ai également une pensée pour tous les anciens salariés des Ardoisières, que j'ai pu rencontrer, et qui sont encore très attachés à cette entreprise pour laquelle ils ont tout donné pendant des dizaines d'années !"

A lire aussi :

- Les Ardoisières de Trélazé, dernier site minier d'ardoises en France, vont fermer

- Ardoisières de Trélazé : la chronique d'une mort annoncée

- Ardoisières de Trélazé : les raisons de la fermeture selon la direction

- Ardoisières. "Une catastrophe ! Nous allons devoir poser de l'ardoise d'Espagne"

- "Un drame pour les mineurs et leurs famille", souligne Marc Goua

- Fermeture des Ardoisières : le maire d'Angers parle d'une "situation tragique"

- Angers. Fermeture des Ardoisières de Trélazé : "Tristesse", dit l'Agglo

- "Un choc affectif" pour le président du Conseil général Christophe Béchu

- Ardoisières de Trélazé. Maxence Henry : "Un pan de l'histoire qui tombe"

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.