Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Anjou Où consomme-t-on les vins de Loire dans le monde ? [carte]

0 04.02.2016 07:00
Des délégations américaines, danoise et hollandaise sont présentes au salon.

Des délégations américaines, danoise et hollandaise sont présentes au salon.

Photo DR

20 % des vins de Loire sont exportés. Américains et Anglais préfèrent les Blancs, les Belges les rouges. Quant aux Allemands, ils préfèrent les bulles ! Le marché commence à séduire les pays scandinaves.

Cliquez ici pour visualiser la carte en plein écran ou sur mobile

Etats-Unis

De nombreuses appellations sont implantées sur le territoire américain depuis des décennies. « Nos blancs fonctionnement très bien outre-Atlantique : les Sauvignon, Sancerre, Touraine, Vouvray… », énumère Fanny Gillet, de l’observatoire économique d’Interloire.

-> Retour au dossier consacré aux vins de Loire en cliquant ici

Les Américains préfèrent les vins secs aux moelleux, aux connotations trop sucrées. « Actuellement, ils n’ont pas l’occasion de consommer ces produits qu’ils connaissent peu », complète Céline Fleury, chef de marché export USA, chez Interloire. Les fines bulles les séduisent aussi, en 2015, le volume de Crémant de Loire exporté a augmenté de 53 %.

Royaume-Uni

Les Anglais sont eux aussi consommateurs de blancs, Muscadet en tête (+ 23 % de volume exporté en 2015). Historiquement, ils étaient plutôt branchés rosé de Loire, mais l’exportation a fortement diminué depuis dix ou quinze ans. « Le produit ne correspond plus à leurs attentes », précise Fanny Gillet.

Belgique, Allemagne, Pays-Bas

La consommation des Belges est proche, voir identique à celle des Français. Ils sont friands de chinon rouge et d’anjou, mais les blancs et les fines bulles s’exportent aussi chez nos voisins. Ces dernières sont d’ailleurs les favorites des Allemands, qui représentent le quatrième marché en volume. On retrouve peu d’autres couleurs outre-Rhin. Idem au Pays-Bas, « où l’on a un marché quasiment mono couleur, avec le rosé », précise Fanny Gillet. Mais ces dernières années les récoltes n’ont pas été bonnes, donc les volumes moindres. « Nous n’avons pas pu alimenter le marché comme demandé. Avec le retour, à minima, des volumes, on va être attentif aux chiffres cette année », complète la responsable de l’observatoire économique d’Interloire.

Les nouveaux entrants

L’export se développe au Canada (sixième marché en terme de volume exporté) ou en Australie. A l’image des Etats-Unis, ce sont surtout les vins blancs du Val de Loire qui séduisent : Muscadet, Sancerre. Les pays scandinaves font aussi leur entrée dans le top 20. Et le Salon s’ouvre cette année au Caucase, en accueillant une délégation géorgienne . « C’est un pays qui se porte bien économiquement et qui a une vraie culture du vin », souligne Christian Groll, Commissaire général du Salon des Vins de Loire.

Il y a encore du travail !

Si on compare à d’autres vignobles français, l’exportation des vins de Loire est modeste. Dans le Bordelais, un tiers de la production est exportée, presque 50 % en Bourgogne. « Mais il y a aussi des vignobles qui font moins bien que nous ! », nuance Fanny Gillet. Le Val de Loire, transversal, est encore jeune. « Cela fait une dizaine d’année seulement que nous travaillons sur l’export. Nous allons bien évidemment continuer ! Nous cherchons d’abord à créer une grande famille Val de Loire qui compte d’ailleurs de vieilles appellations. Le territoire est connu dans le monde entier pour son patrimoine et ses châteaux. Ce sera bientôt le cas pour ses vins ! »

Emilie Weynants

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.