Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Anjou œufs contaminés : le consommateur se tourne vers les petits producteurs

0 16.08.2017 18:15
Anjou. œufs contaminés : le consommateur se tourne vers les petits producteurs

Anjou. œufs contaminés : le consommateur se tourne vers les petits producteurs

Photo Le Courrier de l'Ouest - Michel DURIGNEUX

L’affaire des œufs contaminés au fipronil a modifié les habitudes des consommateurs. La crise profite aux petits producteurs. Exemple au marché Lafayette à Angers avec des exploitants de Savennières.

Les ventes d’œufs ne diminuent pa en effets pour l’exploitation de la Lande, basée à Savennières. Bien au contraire. Laurent Bouget et sa mère Marie-Thérèse voient une hausse de leurs ventes depuis l’affaire des œufs contaminés au fipronil en provenance des Pays-Bas.

Le scandale des œufs contaminés a créé une méfiance des consommateurs pour la production industrielle. Aux clients fidèles viennent donc s’ajouter de nouveaux qui veulent se rassurer.

Des petits producteurs pas inquiets

Avec cinquante ans de présence les mercredis et samedis sur le marché de La Fayette à Angers, les Bouget ne se disent pas inquiets par l’ampleur de cette contamination. Mais les clients sont nombreux à questionner les producteurs sur la provenance du produit. « Nous avons beaucoup entendu parler du Maine-et-Loire ces derniers temps avec Igreca, vous n’êtes pas concernés ? », lance Françoise, nouvelle résidente du quartier. L’entreprise du département basée à Seiches-sur-Loire n’est finalement pas touchée puisque les analyses effectuées se sont révélées négatives.

Ce mercredi matin, il suffisait de voir l’affluence au stand des producteurs de Savennières pour comprendre que malgré le scandale du moment, les fidèles continuent de venir acheter leur douzaine d’œufs à 2,70 €. Les crises alimentaires rapprochent souvent les petits producteurs des clients.

Retrouvez l'intégralité de notre dossier sur le comportement des consommateurs vis-à-vis de l'affaire desœufs contaminés dans Le Courrier de l'Ouest de jeudi 17 août

 

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.