Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Anjou Le député Michel Piron : "Que la réforme territoriale aille à son terme"

1 02.06.2014 08:49
Anjou. Le député Michel Piron : "Que la réforme territoriale aille à son terme"

Anjou. Le député Michel Piron : "Que la réforme territoriale aille à son terme"

Photo archives Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

Député de Saumur Sud et conseiller général de Thouarcé, Michel Piron œuvre pour que la réforme territoriale aille à son terme.

Dans un entretien accordé au Courrier de l'Ouest, à télécharger en cliquant ici, il explique : "J’avais rendu en 2006 un très gros rapport sur ce sujet, et j’y concluais qu’un resserrement à 15 ou 16 régions serait déjà un progrès considérable. Le rapport Balladur préconisait ce même chiffre".

Entretien complet dans Le Courrier de l'Ouest de lundi, en ligne ici

Commentaires (1)

Un peu de bon sens ne fait pas de mal
Calypso49 lun, 02/06/2014 - 19:08

On n'est pas obligé de partager ses convictions, mais il faut reconnaître que Michel Piron fait souvent preuve de bonne volonté et d'objectivité. En tout cas, cela nous change de la grande majorité des élus qui restent inféodés aux idées de leur parti, même si cela se fait au détriment des électeurs de base. Et nous en avons eu quelques preuves ces dernières années.
Souhaitons avoir plus d'hommes de terrain comme lui pour prendre la mesure de nos attentes et défendre nos intérêts.
Il a raison de dire que les limites des départements - attachés à la notion du cheval, - sont vraiment obsolètes. Avec la constitution de pays, de communautés de communes et d'agglos nous trouvons là des bassins économiques beaucoup plus réalistes.
Autres inepties, le maintien de certaines petites communes nombrilistes qui s'accrochent au passé au lieu de fusionner avec leurs voisines pour y puiser les atouts de la relance.
Mais voilà, il y a aussi tous ces mandats grâce ment rémunérés qui disparaitraient.
Tant pis, je l'ai dit.
Cordialement.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.