Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Anjou La secrétaire d'Etat aux Collectivités visite les communes nouvelles

0 21.03.2016 19:07
  • LAURENT COMBET

    PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST/LAURENT COMBET : ANGERS LE 21/03/2016 : SECRETAIRE D'ETAT DES COLLECTIVITES TERRITORIALES : ESTELLE GRELIER , JEAN PIERRE MIGNOT , FRANÇOIS GERNIGON

  • LAURENT COMBET

    PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST/LAURENT COMBET : ANGERS LE 21/03/2016 : SECRETAIRE D'ETAT DES COLLECTIVITES TERRITORIALES : ESTELLE GRELIER , JEAN PIERRE MIGNOT , FRANÇOIS GERNIGON

  • LAURENT COMBET

    PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST/LAURENT COMBET : ANGERS LE 21/03/2016 : SECRETAIRE D'ETAT DES COLLECTIVITES TERRITORIALES : ESTELLE GRELIER , JEAN PIERRE MIGNOT , FRANÇOIS GERNIGON

  • LAURENT COMBET

    PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST/LAURENT COMBET : ANGERS LE 21/03/2016 : SECRETAIRE D'ETAT DES COLLECTIVITES TERRITORIALES : ESTELLE GRELIER , JEAN PIERRE MIGNOT , FRANÇOIS GERNIGON

Fruit de l’union de Pellouailles-les-Vignes et de Saint-Sylvain-d’Anjou, Verrières-en-Anjou - commune nouvelle de 7 276 habitants aux portes d’Angers - a reçu, ce lundi, la secrétaire d’État aux Collectivités, Estelle Grelier.

Pas la peine de caler le GPS, ni de chercher les panneaux indicateurs. Verrières-en-Anjou est encore une commune fantôme, quoique consignée depuis le 1er janvier sur les registres de la préfecture de Maine-et-Loire. Les maires de Saint-Sylvain-d’Anjou et de Pellouailles-les-Vignes ont pourtant pris le mariage de leurs communes très au sérieux. « Les panneaux sont commandés, ils vont être posés dans les semaines qui viennent mais on considère qu’il n’y a pas urgence », expliquait hier matin François Gernigon, tout ému face à la nouvelle secrétaire d’État aux Collectivités territoriales, Estelle Grelier, qui venait le visiter.
L’élue vendéenne, camarade de banc de Luc Belot (PS) à l’Assemblée nationale avant d’entrer au Gouvernement il y a peu, avait en effet réservé sa première sortie officielle au Maine-et-Loire. Un département exemplaire pour la célérité avec laquelle il met en œuvre la réforme territoriale. En quelques mois, le nombre de communes y a fondu, passant de 357 à 250, 133 d’entre elles s’étant regroupées en 25 communes nouvelles. Pareil pour les intercommunalités, dont le nombre passera bientôt de 25 à 9.
La ministre avait deux étapes supplémentaires sur son parcours : à La Pommeraye, désormais intégrée au sein de la nouvelle Mauges-sur-Loire, et à Ingrandes-Fresnes-sur-Loire. Un autre symbole qui marie deux communes, l’une de Maine-et-Loire, l’autre de Loire-Atlantique. Presque une publicité pour la réforme territoriale.

Lire en intégralité dans le Courrier de l'Ouest de ce mardi.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.