Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Anjou Heure d’hiver : un danger pour les piétons à l’aube et au crépuscule

0 04.11.2013 08:45
Faute d’être assez visibles pour les autres usagers, les piétons ont plus de risques de se faire renverser le soir en hiver.

Faute d’être assez visibles pour les autres usagers, les piétons ont plus de risques de se faire renverser le soir en hiver.

Photo archives Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

Les piétons sont les usagers de la route les plus fragiles. Encore plus quand on ne les voit pas. Comme chaque année, le passage à l’heure d’hiver a pour conséquence immédiate de faire arriver la nuit plus tôt, justement quand la circulation concentre le plus d’usagers, et au moment de la journée où ils sont le plus fatigués.

La Sécurité routière a observé un pic d’accidentalité des piétons en cette période du changement d’heure, plus particulièrement aux heures de pointe, à l’aube (entre 8 heures et 10 heures) et au crépuscule (entre 17 heures et 19 heures).

En 2012 en France, 36 % des piétons tués sur la route (soit 174 personnes) sont morts entre novembre et janvier. La Sécurité routière recommande aux piétons de s’équiper de vêtements clairs, ou, mieux, assortis de bandes rétroréfléchissantes. Les automobilistes, eux, sont invités à rouler avec des vitres sèches et désembuées, et à se méfier des « trous noirs », ces espaces sombres entre deux zones éclairées.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.