Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Anjou Cambriolages : Sainte-Gemmes dit non au dispositif de "voisins vigilants"

1 12.09.2016 07:48
Anjou. Cambriolages : Sainte-Gemmes dit non au dispositif de "voisins vigilants"

Anjou. Cambriolages : Sainte-Gemmes dit non au dispositif de "voisins vigilants"

Photo d'illustration Le Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

Par un vote à bulletin secret, le conseil municipal de Sainte-Gemmes a rejeté la mise en place du dispositif de « citoyen référent » (6 pour, 22 contre).

Ce projet, établi et chapeauté par la gendarmerie, visait à recruter des habitants de la commune afin qu’ils fassent office de « surveillants ».

Un groupe de citoyens s’était opposé à ce projet, craignant un « système de délation organisé ». Le groupe s’est félicité de la décision du conseil municipal et s’est dit « content » de la manière avec laquelle la mairie a géré ce dossier.

Le maire avait repoussé le vote initialement prévu en juillet.

A lire aussi dans Le Courrier de l'Ouest de ce lundi

Commentaires (1)

Voisins vigilants
StephaneEKPE lun, 12/09/2016 - 14:17

Effaré par cet article dont je doute de la connaissance technique du rédacteur ou de la rédactrice du Courrier de l'Ouest, sinon le parti pris.
Le dispositif "voisins vigilants" repose sur la solidarité entre voisins, voisins qui en aucune façon ne sont recrutés par la gendarmerie, c'est tout simplement du n'importe quoi. Dans le même esprit, il ne s'agit pas de délation, mais de signaler une situation jugée anormale ou inquiétante en composant simplement le 17 pour être mis en relation avec la gendarmerie ou la police.
Ce dispositif existe depuis plus de 10 ans en France et aucun excès n'a été enregistré, sinon une baisse du sentiment d'insécurité et des cambriolages.
A ceux qui pensent être encore à certaines heures sombres de notre Histoire, qu'ils sachent que le monde évolue et que les comportements citoyens existent et que de ne pas agir lors de la commission d'une infraction est un délit.
Enfin, sachez que les habitants de communes où ce dispositif est mis en place en sont globalement satisfaits et qu'ils ne se sentent pas fliqués. J'habite dans une de ces communes, dommage pour les habitants de Ste Gemme......,

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.