Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Un quatrième « saucissonneur » a peut-être été identifié grâce à l’ADN

0 23.02.2012 12:06

Un quatrième protagoniste de l’affaire des « saucissonneurs » est en prison depuis le 7 juin.Les policiers et les juges chargés de l’enquête pensent qu’il s’agit de l’agresseur qui leur manquait.Le 29 novembre dernier, trois personnes cagoulées avaient fait irruption au domicile d’un couple de personnes âgées, proche du centre d’Angers.Elles avaient été ficelées, menacées et frappées, avant que l’intervention des voisins, puis de la police, ne mette en fuite les malfaiteurs.Trois jeunes Angevins avaient été rapidement interpellés. Mais l’un des cagoulés manquait toujours à l’appel. Il a peut-être été identifié grâce à l’ADN retrouvé dans l’une des cagoules.Ce mercredi devant la Chambre de l’instruction d’Angers, il a clamé son innocence en expliquant que les cagoules circulaient beaucoup dans une même bande de jeunes pour faire de la mini-moto.En attendant la suite de l’enquête, les juges l’ont gardé en prison.A lire aussi :Une quatrième incarcération dans l’affaire des saucissonneurs

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.