Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Zebda, des Toulousains toujours très, très "mo-ti-vé-s" au Chabada

0 21.11.2014 12:21
Voir la vidéo

Dernier des dinosaures qui ont enchanté les années 1980 et 1990, quand la scène française s'excitait avec la Mano Negra de Manu Chao, les Négresses vertes et autres Garçons bouchers, le groupe Zebda est toujours debout. Le poing levé et la révolte en bandoulière. Jeudi soir, au Chabada, les Toulousains n'ont pas regardé à la dépense.

En sueur, en bonne humeur, en générosité, en temps passé sur scène. Leur musique aux frontières du ska, du reggae et du rock reste un puissant anti-dépresseur. Entre les hymnes festifs (Tomber la chemise), les cris contre le racisme et l'intégrisme (Le bruit et l'odeur, tirée d'une sortie nauséabonde de Jacques Chirac en 1991) et les manifestes de la résistance sociale (Motivés, relecture chaloupée du célèbre Chant des partisans de Joseph Kessel et Maurice Druon), les textes de Magyd Cherfi gardent toute leur pertinence à une époque où l'intolérance reprend de la vigueur.

Le public du Chabada, en liesse, peut en témoigner : un concert de Zebda, ça donne la pêche. Et, en plus, ça fait réfléchir.

+ La galerie photos de Zebda au Joker's club à Angers en cliquant ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.