Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Variétés : Rotureau veut ramener les Accroche-cœurs Bd Foch

3 09.10.2013 16:34
Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

Jean-Luc Rotureau pense à l'avenir du boulevard Foch après l'annonce de la fermeture du cinéma Les Variétés.

Le candidat de gauche dissident du Parti socialiste et ancien adjoint au maire d'Angers, Jean-Luc Rotureau, entre à son tour dans l'arène politique et culturelle après l'annonce de la fermeture du cinéma Les Variétés, boulevard Foch à Angers. Voici ce qu'il écrit :

"La fermeture du cinéma Gaumont Variétés est un choc pour les Angevins qui voient le dernier cinéma du boulevard Foch disparaître. Ma première pensée va vers les salariés en espérant pour eux des solutions d’emploi locales. Concernant l’attractivité et l’activité du boulevard Foch, Il convient désormais que tous les acteurs locaux se mobilisent encore d’avantage pour consolider notre centre ville et son artère historique principale. En ce sens, je suggère que la collectivité puisse redynamiser à son niveau le boulevard Foch. Cela peut passer par exemple par des évènements ponctuels culturels, tels que les Accroche-cœurs qui dans le passé proposaient des spectacles dans cette partie de la ville. Il convient de réfléchir et relocaliser tout ce qui peut l’être sur le boulevard afin de faire vivre économiquement et socialement le centre ville."

Lire aussi :

A lire aussi :

+ Cinéma Ariel : rénové en 1994, puis fermé à l'arrivée du Multiplexe

+ Fermetures des cinémas boulevard Foch : les premiers coups durs en 2000

+ [galerie photos] Angers : quand les cinémas étaient partout dans la ville

+ Fermeture du cinéma Les Variétés : le maire provoque une rencontre

+ 35 pièces d’or : le « trésor » du cinéma Variétés

+ Courrier des lecteurs : la fermeture des Variétés, une bonne nouvelle ?

Commentaires (3)

bd Foch
jhoul mer, 09/10/2013 - 19:01

Jean-Luc Rotureau a de bonnes idées. Mais inutile de pleurer. Il est trop tard. La politique de la Ville a vidé le centre de ses commerces grâce à une idéologie anti-voitures et au tram.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.