Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

[direct] Angers Suivez une opération chirurgicale sur courrierdelouest.fr

0 31.05.2013 08:09
Le Courrier de l'Ouest vous propose d'assister aujourd’hui vendredi, à partir de 14 heures, à trois opérations en direct.

Le Courrier de l'Ouest vous propose d'assister aujourd’hui vendredi, à partir de 14 heures, à trois opérations en direct.

Photo archives Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

Le Courrier de l'Ouest vous propose d'assister aujourd’hui vendredi, à partir de 14 heures, à trois opérations en direct pratiquées par deux chirurgiens de la Clinique de l’Anjou, basée à Angers.

Jeudi, près de 200 spécialistes, les deux tiers basés à l’étranger, étaient déjà enregistrés. C’est en effet à leur attention, principalement, qu’est destinée cette opération de téléformation, financée par un laboratoire de matériel médical. Ces professionnels seront d’ailleurs autorisés à « chatter » pour poser des questions à leurs confrères.

Mais le grand public pourra aussi, pour la première fois, se connecter sur cette « web TV », développée par une société nantaise, pour découvrir les techniques utilisées en matière de chirugie de l’obésité.

Une partie des images sera captée à l’intérieur même de l’abdomen des patients grâce aux instruments de cœlioscopie utilisés par les Dr Guillaume Bécouarn et Philippe Topart…

Rendez-vous à partir de 14 heures sur www.courrierdelouest.fr, à suivre ci-dessous, de préférence depuis un ordinateur ou une tablette plutôt qu'un smartphone :

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.