Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Une mini-ferme installée jeudi soir place du Ralliement

0 11.04.2013 07:30
Une mini-ferme, symboliquement encerclée de chariots de supermarché, sera installée par des éleveurs jeudi soir sur la Place du Ralliement à Angers.

Une mini-ferme, symboliquement encerclée de chariots de supermarché, sera installée par des éleveurs jeudi soir sur la Place du Ralliement à Angers.

Photo archives Le Courrier de l'Ouest

Les éleveurs FNSEA de Vendée, Maine-et-Loire et Loire-Atlantique ont entamé à l'avance, jeudi soir, les revendications dans le cadre de la journée d'action qu'entend mener leur syndicat dans toute la France vendredi pour réclamer des mesures face à la hausse de leurs charges. Près de 500 agriculteurs accompagnés d'une cinquantaine de tracteurs ont convergé sur la préfecture de Vendée à La Roche-sur-Yon en début de soirée. Devant les grilles de la préfecture, un grand feu a été allumé tandis que les manifestants accrochaient aux grilles des caddies de supermarchés ainsi que des panneaux publicitaires aux marques des enseignes de la grande distribution. Sur certains de ces panneaux ont pouvait lire "voleurs".

Le président de la FDSEA de Vendée Joël Limouzin a souligné que "l'envolée des prix, des charges" touchait toutes les productions animales. Les agriculteurs réclament une meilleure rémunération de leurs production par les grandes surfaces et une prise en compte de leurs difficultés par les pouvoirs publics. "On veut des signes tangibles dans les semaines qui viennent", a réclamé M. Limouzin.

En Maine-et-Loire, 300 agriculteurs ont convergé vers le centre d'Angers où ils se sont rassemblés autour d'un important feu de palette, tandis qu'une vache et trois veaux étaient parqués à l'aide d'un cercle de caddies de supermarché.

En Loire-Atlantique, quelque 150 agriculteurs et une trentaine de tracteurs se sont rassemblés devant la préfecture de Nantes. Des caddies et des pancartes de supermarchés ont été accrochés aux grilles, tandis qu'une délégation était reçue à la préfecture, dans le calme. Premier syndicat agricole français, la FNSEA, et son allié des Jeunes Agriculteurs ont appelé tous leurs adhérents en région à se mobiliser vendredi pour soutenir les éleveurs qui ont besoin de mesures d'urgence pour faire face à la hausse de leurs charges.

Plus de 70 départements entendent participer, assure Dominique Barrau, secrétaire général de la FNSEA. Une carte interactive, disponible sur le site du syndicat, détaille toutes les actions prévues. Une majorité de ces actions auront lieu devant les préfectures ou sous-préfectures, avec des initiatives telles que des "empaillages", des reconstitutions de fermes ou des "lâchages de chariots de grande surface".

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.