Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Une demi-place et puis c'est tout

0 14.08.2017 10:34
  •  En direction du centre-ville, un bout de la place est en cours de rénovation. L'autre côté restera dans son jus. Photo CO - Jérôme HURSTEL.

    En direction du centre-ville, un bout de la place est en cours de rénovation. L'autre côté restera dans son jus. Photo CO - Jérôme HURSTEL.

  •  En direction du centre-ville, un bout de la place est en cours de rénovation. L'autre côté restera dans son jus. Photo CO - Jérôme HURSTEL.

    En direction du centre-ville, un bout de la place est en cours de rénovation. L'autre côté restera dans son jus. Photo CO - Jérôme HURSTEL.

  •  En direction du centre-ville, un bout de la place est en cours de rénovation. L'autre côté restera dans son jus. Photo CO - Jérôme HURSTEL.

    En direction du centre-ville, un bout de la place est en cours de rénovation. L'autre côté restera dans son jus. Photo CO - Jérôme HURSTEL.

D'un côté, un joli triangle arboré et des trottoirs tout neufs ; de l'autre, des pavés grossiers usés par le temps et un parvis d'église grumeleux.

En travaux cet été, la place de la Madeleine ne sera que partiellement réaménagée. De quoi nourrir la frustration de certains riverains et commerçants qui en auraient espéré bien plus.

La Ville a en effet fait le choix de ne rénover que la moitié de la place. Question de budget mais aussi de choix politique défend-on à la mairie. La Madeleine n'a pas été jugée prioritaire et ne figure donc pas dans le plan « places » lancé en début de mandat par la majorité municipale, qui prévoit la réhabilitation d'un site par an.

« La place de la Madeleine est un lieu vivant avec une vraie vie de quartier et des tas de beaux commerces, elle mérite mieux que ça, appuie Suzanne, 54 ans. N'en refaire qu'une moitié, c'est du grand n'importe quoi ».

Lundi dans Le Courrrier de l'Ouest à télécharger ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.