Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Un pont tout en discrétion pour le nouveau tramway

1 01.02.2016 07:37
Thomas Lavigne (médaillon), associé à Christophe Cheron, a dessiné le pont des Treilles, encore à construire.

Thomas Lavigne (médaillon), associé à Christophe Cheron, a dessiné le pont des Treilles, encore à construire.

Illustration Ville d'Angers et photo Le Courrier de l'Ouest

L’architecte parisien Thomas Lavigne a dessiné le pont de la deuxième ligne de tramway à Angers. Il en détaille quelques caractéristiques. 

Angers doit au père, Charles Lavigne (1944-2005), le pont Jean-Moulin (165 mètres de long) qu’il avait inauguré en 1989, six ans avant le Pont de Normandie.

Mais l’histoire de la ville est encore plus étroitement liée à son fils, Thomas, formé à l’école d’architecture de Nantes, qui aura 40 ans le 5 février prochain.

Le cabinet que ce dernier a créé avec Christophe Cheron en 2003 dans les Hauts-de-Seine (« Architecture et Ou- vrages d’Art ») s’était déjà adjugé le Viaduc de la Maine (530 m) en 2008 puis le Pont Confluences (293 m) en 2010.

Et voilà que ce duo, animé par la même passion pour les grands ouvrages d’art, vient de se voir confier la réalisation d’un autre projet majeur pour la collectivité angevine : le nouveau Pont des Treilles.

Les défis de l'architexte pour ce nouveau pont et ses projets futurs pour Angers dans Le Courrier de l'Ouest de ce lundi, édition Angers

Le futur pont en chiffres

1,65

en mètre, l’épaisseur maxi du tablier métallique du futur pont.

2

le nombre de piles dans la Maine.

3

le nombre de travées (la plus longue mesure 58 mètres au centre).

4

en pourcentage, la pente maxi- male, afin de respecter les normes de circulation pour les personnes à mobilité réduite.

8,7

en millions d’euros HT, le coût des travaux, honoraires compris, soit 3 % de la facture globale de la se- conde ligne de tramway.

13,6

en mètres, la largeur du tablier, dont 7 dédiés au tramway, le reste pour les piétons, les cyclistes et les véhicules de secours (uniquement en cas de crise majeure).

135

en mètres, sa longueur entre la place Molière et la place de La Rochefoucauld.


Commentaires (1)

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.