Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Un drame de la route au tribunal : "J'ai rien vu, rien pu faire"

0 25.11.2014 12:16
Montigné-lès-Rairies, février 2014. La position du cyclo témoigne de la violence du choc qui a tué son jeune pilote.

Montigné-lès-Rairies, février 2014. La position du cyclo témoigne de la violence du choc qui a tué son jeune pilote.

Un accident de la circulation à Montigné-lès-Rairies en février 2014 était jugé lundi devant le tribunal correctionnel d'Angers. Une conductrice sans histoire avait fauché un jeune de 17 ans.

Ce jeudi 27 février 2014, les trombes d’eau noyaient la départementale à deux voies qui va de Durtal à Baugé. Dans l’obscurité noyée de pluie, la conductrice d'une Ford Fiesta n’y voyait sans doute rien.

Pourtant en haut de la côte de Montigné-lès-Rairies, cette mère de famille qui allait à son travail avait commencé à dépasser le long camion qui la précédait.

Ce matin-là en face, arrivait Baptiste, un jeune apprenti qui allait en scooter travailler chez son maître d’apprentissage. Il avait 16 ans. Il a été tué dans la collision.

Montigné-les-Rairies Un jeune cyclomotoriste de 17 ans tué dans une collision

Au final, les peines correspondent aux réquisitions du parquet : pour cet « homicide par maladresse imprudence et inattention », la conductrice a été condamnée à 18 mois de prison avec sursis et une suspension de son permis de 12 mois.

Le compte-rendu de l'audience dans Le Courrier de l'Ouest de ce jeudi. A lire sur ordinateur, smartphone et tablette.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.