Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Un ancien locataire avait déjà signalé la fragilité du balcon effondré

0 16.11.2016 20:27
Angers. Un ancien locataire avait déjà signalé la fragilité du balcon effondré

Angers. Un ancien locataire avait déjà signalé la fragilité du balcon effondré

Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

Dans la triste affaire du balcon effondré de la rue Maillé (quatre morts, 14 blessés), un nouvel élément est apparu.

Il s’agit du témoignage d’une des quatorze personnes blessées dans la chute du balcon. C’est celui de l’ancien locataire de l’appartement, qui était invité à la crémaillère organisée ce soir-là. Ce jeune homme a affirmé aux policiers avoir remarqué bien avant le drame que le balcon lui semblait fragile et l’avoir signalé à l’agence de location.

Cette mise en cause d’un gestionnaire de l’appartement pourrait être lourde de conséquences si la preuve est faite que le drame aurait pu être évité.

-> Toutes nos dépêches sur ce drame à Angers en cliquant ici

L’expertise ordonnée par les juges d’instruction d’Angers a été rendue le 28 octobre, sans que les différents intervenants dans la construction y aient encore accès. Elle est signée par Pierre Lemaire et Gérard Caussé-Giovancarli, tous les deux ingénieurs parisiens très habitués des tribunaux et souvent sollicités pour les expertises délicates. 

Un avocat proche de ce dossier nous affirmait ce mercredi que si les conclusions des experts étaient avérées et confirmées, elles ne mettent pas en cause la seule entreprise de maçonnerie, mais aussi le maître d’œuvre et le bureau de contrôle.

+++++ A lire aussi : Angers . Drame des balcons effondrés : des perquisitions menées

Plus d'infos sur ce nouvel élément dans l'affaire du balcon effondré dans Le Courrier de l'Ouest de jeudi 17 novembre

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.