Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Saint-Serge, Ney, Chalouère : les habitants excédés par les incivilités

0 06.04.2017 12:52
Des travaux d'aménagement de l'îlot Savary vont débuter

Angers. Saint-Serge, Ney, Chalouère : les habitants excédés par les incivilités

Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

Les habitants de l'îlot Savary, place Ney, square Adélaïde, mais aussi les riverains de la prison n'en peuvent plus et l'ont exprimé à plusieurs reprises mardi soir lors de la réunion publique dans une salle archi-comble du Centre de congrès d4Angers. Délinquance, trafic de drogue, « une dizaine de crétins nous pourrissent la vie », lâche un professionnel de l'immobilier qui « ne peut plus louer ni vendre quoi que ce soit dans ce secteur ».

La municipalité représentée par le maire Christophe Béchu et l'adjointe de ce secteur, Jeanne Behre-Robinson, a bien conscience que le dossier Savary « est très compliqué ».

A plus longue échéance, c'est bien un projet de rénovation urbaine que la municipalité porte pour réduire les incivilités, incluant le secteur de la prison à celui de l'îlot Savary. Mais la Ville peine à décrocher des financements d'Etat.

« Notre détermination est réelle », rappellent toutefois les élus qui listent les mesures déjà prises pour lutter contre ces incivilités : la nomination d'un médiateur et d'un groupement local de traitement de la délinquance, l'ouverture d'un local dédié à la population, l'installation de caméras, « le suivi des individus mis à l'ombre », la création d'espaces de jeux, et d'animations...

Retrouvez le compte-rendu complet de la réunion de quartier et la colère des habitants du quartier Saint-Serge, Ney, Chalouère dans le Courrier de l'ouest de ce jeudi 6 avril.


 

 

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.