Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Qu'est ce que Gaumont avait promis à la ville ?

3 09.10.2013 18:27
Photo CO - Josselin CLAIR

Photo CO - Josselin CLAIR

La fermeture du Variétés à Angers, le 20 octobre, n'est-elle que la chronique annoncée du déclin des cinémas de centre-ville, au profit des multiplexes ? La ville avait pourtant pris des engagemets auprès de l'exploitant en 1999. Gérard Pilet, adjoint à la Culture de Jean Monnier, a participé aux premières discussions avec Gaumont. « En 1995, Nicolas Seydoux, le PDG de Gaumont, ne voulait pas se séparer du Variétés, ça c’est clair. En 1999, il continuait de le dire, mais avec beaucoup moins d’aplomb », raconte Gérard Pilet qui refuse de mettre en doute la parole de Nicolas Seydoux.

Lire dans notre édition de demain en pages Angers

Commentaires (3)

Double jeu…
ER mer, 09/10/2013 - 21:22

Comment pouvons nous espérer que les électeurs se mobilisent en mars pour les élections municipales quand le Maire d'Angers fait semblant de s'offusquer d'une fermeture programmée du cinéma du boulevard Foch, alors qu'en même temps en tant que Vice-président d'Angers Loire Métropole il négocie l'arrivée d'un multiplexe Cineville sur la zone du Moulin Marcille aux Ponts de Cé ?
Le courage politique aurait voulu que Monsieur Beatse assume ses choix de privilégier les multiplexes de périphérie aux cinémas de quartier si chers aux 1500 angevins qui ont déjà rejoint la page Facebook "Non à la fermeture du Ciné Gaumont Variétés à Angers".
Transparence, concertation, honnêteté intellectuelle… un vrai programme pour les prochaines municipales !

variétés
jhoul mer, 09/10/2013 - 18:57

De toutes façons, la politique de la ville a contribué à faire mourir les commerces de centre ville, à diminuer l'attrait du boulevard Foch. Il ne faut donc pas s'étonner du résultat.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.