Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Pr Azzouzi : "J’aurais préféré subir milles caricatures"

0 08.01.2015 15:53
Abdel-Rahmène Azzouzi : "Des crimes innommables"

Abdel-Rahmène Azzouzi : "Des crimes innommables"

Conseiller municipal de la ville d’Angers dans les rangs de la minorité, par ailleurs chef du service urologie au CHU, Abdel-Rahmène Azzouzi exprime son émotion après l'attentat qui a visé la rédaction de Charlie Hebdo :

+ Toutes nos dépêches sur l'attentat contre Charlie Hebdo en cliquant ici

"Tout comme les caricatures elles-mêmes, les critiques à leur encontre étaient légitimes. Y répondre par une violence aveugle et inhumaine ne correspond à aucun corpus de valeurs civilisé connu à ce jour. Les meurtriers des 12 personnes dont Charb, Wolinski, Cabu et Tignous n’ont certainement pas lavé l’honneur du Prophète de l’islam en assassinant sauvagement des innocents. En revanche, ils ont clairement fait reculer la fraternité dans notre pays entre les uns et les autres (...)

+ Le dossier sur la démission du conseiller municipal d'Angers Abdel-Rhamène Azzouzi en cliquant ici

Soyons clair, la communauté musulmane paisible et pacifique condamne dans son ensemble ces assassinats d’innocentes personnes. Et demain, bien qu’elle ne soit en rien responsable de cette nouvelle atrocité faite en son nom, cette même communauté doit s’attendre à vivre des heures difficiles.

J’appelle toutes les bonnes volontés éprises de paix à s’unir pour d’une part dénoncer unanimement ces crimes innommables et d’autre part pour ne pas se laisser empoisonner de manière sournoise par ceux qui par ces actes ou par les commentaires de ces actes ne manqueront de tenter de diviser notre nation. J’ai toujours été contre les caricatures sur le Prophète de l’islam, mais j’aurais préféré subir milles caricatures de ce type plutôt que de voir une seule goutte de sang humain versé".

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.