Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Polémique : le maire fait retirer des affiches avec des couples gays

6 21.11.2016 21:36
  • Photo Le Courrier de l'Ouest

    Les affiches anti-VIH au cœur de la polémique

  • L'échange de tweets entre Roch Brancour et Silvia Camara Tombini

    L'échange de tweets entre Roch Brancour et Silvia Camara Tombini

Le maire d'Angers, Christophe Béchu, a fait retirer ce lundi des affiches anti-VIH représentant des couples gays. Pas toutes. Uniquement celles situées aux abords des écoles. Son adjoint Roch Brancour s'était ému vendredi via twitter de cette campagne. L'élue de l'opposition Silvia Camara Tombini avait défendu, toujours sur twitter, ces affiches.

La réaction de l'élue municipale de l'opposition, Silvia Camara Tombini, se s'est pas fait attendre :

La polémique a semble-t-il suffisamment enflé pour que le maire décide d'intervenir. Il a démandé ce lundi à l'afficheur JCDecaux de retirer aux abord des écoles les affiches qui suscitent cette polémique. JC Decaux a accédé dans la journée au souhait du maire et a même été au-delà de la demande du maire en retirant toutes les affiches, d'après les services de la Ville.

>

+++++Plus d'infos sur cette affaire dans Le Courrier de l'Ouest de mardi 22 novembre


++++ A lire aussi : Angers. Affiches avec des couples gays retirées : la ministre saisit la justice

+++++ A Votre avis : Etes-vous choqué par la décision de la Ville de retirer les affiches avec des couples gays ?

Commentaires (6)

ceux qui se sont opposés
la shroumphette jeu, 24/11/2016 - 16:06

à ces affiches de prévention contre le SIDA , ont confondus ces photos "chastes" avec de la pornographie;;; or il n'y a de rien de mal dans ces affiches si ce n'est que rappeler l'importance de se protéger ,et c'est valable pour tout le monde contre le SIDA qui sévit toujours;

c national eux qui se sont opposés sont particulièrement les mouvements catholiques hostile au mariage pour tous dont sens commun qui a des adjoints municipaux au sein de notre ville, et des membres dufront national ; il s'agit donc bien de réaction homophobe

CENSURE SAUCE ANGEVINE
michel langevin mer, 23/11/2016 - 18:29

" Le poids des maux, le choc des photos..."
Comment pouvons-nous supprimer les photos d'une campagne nationale d'information, de prévention d'un des plus grand fléau contemporain qui serait en recrudescence ? Angers ne serait pas frappé par tous ces maux dont le Sida ?
Mais voilà, nous sommes à Angers. Que ne ferait-on pas pour ne pas déplaire à son électorat? Celui en loden, en jupes plissées tissus écossais évoluant dans les quartiers St Joseph, avenue Jeanne d'Arc, Madeleine, Bd Foch...et ailleurs.
St Pie X et ses nombreux adeptes en Anjou, ont certainement dû entonner un chant d'action de grâce à l'intention de Monsieur le Maire (non, pas Bruno, mais Christophe ! )
Finalement, tout ça n'a rien d'étonnant. Quand on voit que F. Poisson, à Angers, a réalisé aux primaires dimanche dernier un meilleur score que la "gauchiste" qu'est NKM... !

Polémique campagne anti VIH
Jean-LucV49 mar, 22/11/2016 - 16:31

Comme le dit très bien Mme Camara Tombini, les premières victimes sont celles du SIDA... et la première chose que l'on apprend lorsqu'on lance une campagne de Prévention, c'est de faire en sorte que la cible de cette campagne se sente concernée par le message.
Il s'agit là d'une campagne à destination des hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes. Je n'ai rien vu d'ordurier et de pornographique dans les photos ou les textes des quelques affiches aperçues sur les trottoirs angevins. Rien qui puisse traumatiser ces "jeunes enfants qui risquent de voir leur innocence bafouée".
Je m'inquiète par contre pour ces mêmes enfants si à l'adolescence ils se découvrent homosexuel(le)s après avoir grandi dans des familles et une ville où l'image de 2 hommes se prouvant leur tendresse représente un danger si violent. Quelle pitié... Voilà une Semaine de l'Egalité qui commence sous de bien sombres auspices...

Homophobie déguisée
Jon Ilegorri mar, 22/11/2016 - 15:45

Et les pubs avec des femmes à moitié nues pour vendre des voitures, ça ne vous dérange pas et ça n'a pas une influence néfaste sur les enfants? Et ce n'est qu'un exemple du matracage publicitaire qu'on doit subir tous les jours à Angers, comme ailleurs.

Ce n'est que de l'homophobie déguisée tout ça. Fallait-il s'attendre à mieux venant de Monsieur Béchu, fils spirituel de Marc Laffineur éternel soutien des "veilleurs" et autre Manif pour Tous...

Où allons nous ?
Tabellion lun, 21/11/2016 - 23:41

Félicitations à Roch Brancour et à Christophe Béchu d'avoir réagi avec autant de célérité et de conscience morale !..
Qu'ils en soient remerciés .
Nos enfants ne doivent pas se trouver face à de telles publicités qui n'ont pas leur place dans les rues de la ville.
Quelle éducation !...il y a mieux à leur montrer ......

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.