Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Polémique : interpellé sur l'affaire "Merci Patron", le maire s'emporte

0 31.05.2016 08:06
Angers. Polémique : interpellé sur l'affaire "Merci Patron", le maire s'emporte.

Angers. Polémique : interpellé sur l'affaire "Merci Patron", le maire s'emporte.

Photo Le Courrier de l'Ouest - Laurent COMBET

Lors du Conseil municipal lundi soir, une délibération relative aux ressources humaines a amené l'élue de l'opposition Silvia Camara-Tombini à interpeller le maire Christophe Béchu sur le cas de l’agent en fin de contrat à la mairie qui s’est illustré par une vidéo grinçante, plagiant le film « Merci patron » la semaine dernière.

+ Un agent de la ville rejoue "Merci Patron", version Béchu

La question, qui n’avait pas été inscrite à l’ordre du jour et dont la réponse n’avait donc pas été préparée, a fait sortir le maire de ses gonds : « Je sais bien qu’agiter des peurs et des inquiétudes, c’est une vieille technique politicarde, mais franchement, poser des questions aussi précises en séance, à part faire de l’agit prop, c’est rien ».

Et Christophe Béchu de rappeler que le parcours de l’agent avait démarré sous la municipalité de gauche précédente. Et de conclure : « Je vous conseille d’attendre quelques années avant de donner des leçons en matière de ressources humaines ».

Les dossiers chauds du Conseil municipal dans Le Courrier de l'Ouest de ce mardi, édition Angers

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.