Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Municipales : l'adjoint Jean-Luc Rotureau se met en congé du PS

9 26.04.2013 17:54
Jean-Luc Rotureau (ici à gauche), adjoint au maire socialiste d'Angers Frédéric Béatse (à droite sur la photo), vient d'annoncer dans un communiqué qu'il se mettait en congé du Parti socialiste.

Jean-Luc Rotureau (ici à gauche), adjoint au maire socialiste d'Angers Frédéric Béatse (à droite sur la photo), vient d'annoncer dans un communiqué qu'il se mettait en congé du Parti socialiste.

Photos Le Courrier de l'Ouest

Jean-Luc Rotureau, adjoint au maire socialiste d'Angers Frédéric Béatse, a annoncé vendredi en fin de journée, dans un communiqué, qu'il se mettait en congé du Parti socialiste. Voici le texte envoyé aux rédactions :

"Le 10 avril dernier, une majorité de militants socialistes Angevins, 114 sur 159 votants, ont décidé qu’il n’y aurait pas de primaires citoyennes ouvertes pour choisir leur candidat pour les futures échéances municipales. Je prends acte de ce choix. Je le crois cependant contraire à notre volonté de rendre les Angevins acteurs et plus largement au souci de démocratie participative que nous portons dans l’équipe municipale.

Je crois ce choix contraire à la volonté affichée de transformer en profondeur les pratiques politiques qui, plus que jamais, doivent s’ouvrir sur la société. Si les partis politiques veulent faire bouger la société, ils doivent également accepter l’idée que la société puisse les bousculer, sans frilosité. Je crois enfin ce choix contraire à l’idée de débattre le plus largement possible un projet municipal à venir.

Nous n’avions pas à avoir peur de nous-mêmes… On le sait, la politique est abimée ces derniers temps. Les partis doivent regagner la confiance des citoyens, notamment dans leurs pratiques. Le Parti Socialiste manque ici localement une occasion historique d’enrichir ses réflexions en ne permettant pas une implication du plus grand nombre. Les Angevins avaient droit à ce débat.

9000 Angevins s’étaient déplacés pour choisir le candidat de gauche lors de la Primaire pour la Présidentielle, on peut supposer qu’entre ce chiffre et les 159 militants votants dernièrement, il y avait là une marge permettant la mobilisation de nombreux Angevins et donc un élan rassembleur… Fidèle à mon parcours et à mes convictions d’homme de gauche, et tout en étant respectueux des idées des militants qui se sont prononcés, je ne peux plus me retrouver en cohérence avec mon parti politique.

Aussi ai-je décidé de me mettre en retrait et en congé du Parti socialiste. J’en informe ce jour les différentes Instances." Jean-Luc ROTUREAU

A lire également : "Le Courrier de l'Ouest" de samedi


sondage

Commentaires (9)

Dans votre canapé
fabien. sam, 04/05/2013 - 08:34

Vous êtes mal renseigné,le commerce doit faire face au e-commerce, vous n'avez pas besoin de partir très loin pour être connecté 24h/24 et 7 jours sur 7. A la différence près, ces plateformes sont rarement française et n'embauche personne de votre famille je pense, ni de la mienne d'ailleurs.
Maintenant sur Angers, car c'est le sujet de l'article, oui nous allons être vigilant, car personnellement la mairie dans ses décisions a l'encontre de mon entreprise m'a obligé a me séparer de 6 salariés (et je les attaque au tribunal d'ailleurs), ce sont maintenant 6 salariés...au chomage, qui vont avoir tout leurs temps pour passer de bonne fêtes de fin d'année, je vous invite a aller leur dire ça vous même!!
et ne poussons pas trop loin l'hypocrisie, qui ne va jamais au restaurant le soir, ou au cinéma le dimanche en pensant au personnel qui serait mieux chez eux ??? le commerce et le service c'est ça avec une règlementation de répartition de 35h semaine.
Nous défendons nos entreprises locale pour sauver les emplois c'est comme ça.
Fabien REBOURS

Quelle destination...
Kris jeu, 02/05/2013 - 09:24

Ce n'est pas une leçon de morale, mais bien un constat que vous êtes prêt à faire travailler vos salariés pendant les fêtes pour que LE commerçant gagne bien sa vie (Vos propos). Très sincèrement je ne pense pas que les gens dépensent plus d'autres jours ouverts en plus, nous sommes comme tout le monde, il y a un budget à tenir, si j'ai 100€ à dépenser j'en ai pas 110€ et ce n'est pas le jour d'ouverture des magasins qui changera cela.

Jacques je vous invite à regarder les chiffres de l'Insee, mais sûrement qu'ils doivent être faux, la France produit au l'équivalent de l'Allemagne (Souvent cité en exemple) mais les allemands sont aux 39h et les Français aux 35h...
Et pour faire avancer le débat, il me semble que les 35h ne seront pas renégociés, et il y a longtemps que cela aurait pû être fait, et ce sujet est vraiment un troll en France tout comme les fonctionnaires.

Il est tellement plus facile en France de se taper dessus et de s'envoyer des patates chaudes que d'essayer de trouver des solutions.

@Fabien : je vais commander de ce pas un billet pour l'étranger :D

Cher Kriss...???
fabien. mer, 01/05/2013 - 14:24

Vous me demandez ce que je fais encore en France, de prendre un avion a pas cher ??? Qui êtes vous pour avoir ce genre de propos? Pour votre information, je travaille en France, ma famille y est installé et j'y suis même né.
Que cela vous déplaise, c'est la vocation du commerce de travailler et d'autant plus en période d'influence, oui nous souhaitons que le commerçant gagne bien sa vie, qu'il puisse embaucher du personnel et non en licencier.
Alors pour la leçon de morale vous repasserez, je n'en ai pas a en reçevoir d'un anonyme.
Bon voyage
Fabien REBOURS
Président du GEC

travail
jhoul mar, 30/04/2013 - 14:36

Je ne vois pas pourquoi il serait interdit de travailler durant les fêtes. Il y a des gens qui n'ont pas encore compris que nous sommes dans une économie mondialisée. Ce sont souvent les mêmes d'ailleurs qui ne comprennent pas pourquoi leur niveau de vie risque de baisser. Actuellement la France a deux casseroles: le nombre d'improductifs dans la fonction publique et dans les collectivités locales et les décisions mitterandiennes des 35h et de la retraite à 60 ans qui n'ont pas été provisionnées

@Fabien
Kris mar, 30/04/2013 - 09:17

Mais que faites vous encore en France. Il y a des pays où les gens bossent 7/7 jours et 24/24 heures avec un salaire de misère. Allez en cherchant bien sur internet vous devriez trouver un vol pas cher.
Et la vie de famille de vos salariés pour les fêtes de Noël vous en faites quoi, rien à faire... Leurs enfants après vos profits. Que vous choisissiez seul d'ouvrir vos magasins cela vous regarde, mais que vous fassiez travailler d'autres personnes le dimanche avant les fêtes c'est honteux. Ah oui, ils seront mieux payés, bien sûr qu'ils acceptent, ils sont si bien payés dans l'année...

Triste
dergielaurent dim, 28/04/2013 - 19:00

Je suis vraiment triste de lire cet article. Franchement, alors que les difficultés sont réelles dans notre pays, ne faut il pas se serrer les coudes plutôt que se déchirer ??
Moi j'espère que les deux hommes qui pilotent Angers depuis des années et plutôt bien trouveront un accord qui permettent à notre ville de rester à gauche. Deux listes, c'est donner la ville à la droite et à Béchu, et on est pas près de la regagner après.
De la responsabilité ! et je suis attristé de voir les commentaires des soutiens de l'un ou de l'autre... la guerre ce n'est pas entre les gens qui partagent les mêmes idées !

La fin d'une époque
francois49dupont sam, 27/04/2013 - 12:10

Non seulement Frédéric Béatse navigue à vue dans sa gestion de la ville d’Angers, mais il n’est même plus capable d’éviter le délitement progressif de sa majorité. Et Jean-Luc Rotureau est bien obligé de constater que ce n’est plus l’intérêt des angevins qui guide le Maire dans son action mais la logique et les consignes d’un parti, le PS. C’est manifestement la fin d’une époque et on sent bien qu’à la mairie les hommes comme les idées sont épuisés. Il serait grand temps de renouveler les uns et les autres !

Les débats municipaux vont
fabien. ven, 26/04/2013 - 19:28

Les débats municipaux vont être riche sur ANGERS, lequel aura la capacité de valoriser notre économie, d'aimer ses citoyens et ses commerçants, lequel se prononcera pour les ouvertures des dimanches de noel que nous réclamons, lequel aura plus d'actes que de parole et moulte promesses??? En tous cas nous serons présents a chacuns de ces débats.
Fabien REBOURS
Président du GEC

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.