Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers « La peur des migrants est irrationnelle »

0 19.12.2016 09:00
 Jean Gaeremynck, devant l'église Saint-Léonard : « Les Français ne sont pas moins généreux que les autres ». Photo CO - Josselin CLAIR.

Jean Gaeremynck, devant l'église Saint-Léonard : « Les Français ne sont pas moins généreux que les autres ». Photo CO - Josselin CLAIR.

Né à Angers, où ses parents habitent toujours, Jean Gaeremynck préside aujourd'hui le conseil d'administration de l'OFPRA, l'Office français de protection des réfugiés et apatrides, l'organisme public qui examine les conditions d'accès au statut de réfugié.

Ce haut fonctionnaire est un personnage clé, et discret, sur la question très sensible des demandeurs d'asile.

À rebours de tout ce qu'on entend, les demandeurs d'asile sont peu nombreux en France

« Contrairement à une opinion très répandue, l'augmentation du nombre des demandeurs d'asile est très limitée en France. En 2015, il y en a eu 75 000 ouvertures de dossier. En 2014, il y en avait 60 000. Il y a donc une augmentation, mais celle-ci est très modérée, surtout au regard de leur nombre dans l'Europe des 28, où l'on a compté 1 300 000 demandeurs d'asile en 2015. »

Cela n'empêche pas « des peurs irrationnelles » de s'installer dans « un pays fragilisé par ses problèmes sociaux », mais où existe "un réseau associatif dense et puissant".

« Les phénomènes de peur et les protestations des habitants ont totalement disparu dès que les gens sont arrivés. Les peurs se sont dissipées parce que ça se passe correctement. Il n'y a pas de délinquance associée aux centres d'accueil des demandeurs d'asile ».

 

L'interview complète à lire lundi dans Le Courrier de l'Ouest

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.