Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Les premières impressions des marchands de jouets de Noël

0 28.11.2014 07:47
Repérage en famille pour Claire, Benjamin et leurs enfants avant de passer à la seconde étape : l’achat.

Repérage en famille pour Claire, Benjamin et leurs enfants avant de passer à la seconde étape : l’achat.

Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

Dans moins d'un mois, c’est Noël. Dans les commerces angevins, l’heure des premiers achats a sonné. Ça va s’accélérer ce week-end.

Nous avons interrogé les responsables des rayons consacrés à Noël. Ils parlent tous d'un démarrage en douceur. Tour d'horizon.

• Joué Club à Beaucouzé.

« Pour l’instant, les gens regardent mais il y a beaucoup de retard », estime Sophie Le Brun, la propriétaire du magasin. « Généralement, ça démarrait au niveau des vacances de la Toussaint. À ce moment-là, il faisait très beau, est-ce la raison de ce retard ? Les achats eux sont très réfléchis, depuis le début de l’année surtout, pour un panier moyen à la baisse ».

• Carrefour Angers Saint-Serge.

Selon Caroline Lomondais, responsable du rayon jouets, « c’est un peu mou, ce ne sont pas les grandes affluences qu’on a pu connaître certaines années mais, dans l’ensemble, ça a démarré. Les gens commencent à venir avec les catalogues, ce que les enfants ont découpé... L’an dernier, ça avait démarré un poil plus tôt. On sent que les gens font plus attention, ils sont plus regardants et étalent davantage. Ils se fixent un budget et s’y tiennent ».

• Le P’tit Lutin centre-ville d’Angers.

« Les achats n’ont pas spécialement commencé », observe Nicolas Grolleau, le gérant du commerce spécialisé dans les jouets en bois et tissu naissance premier âge. « Les clients semblent avoir le pied sur le frein. Souvent, ça démarre après les vacances de la Toussaint mais, d’une année sur l’autre, c’est très différent. Le panier moyen, sinon, ne baisse pas. Nous concernant, les clients consacrent encore du budget ».

• La Grande Récré Grand-Maine à Angers.

William Reculeau, directeur, constate que « depuis quelques années, les clients viennent de plus en plus tard et novembre est de plus en plus creux. Les gens ont fait du repérage avec les enfants pendant les vacances de la Toussaint et revien- nent ensuite seuls pour pouvoir acheter. La grosse période se situe du premier week-end de décembre jusqu’au 20. Fin décembre, on sait qu’il y aura des ruptures de stock sur des produits phares. Côté budget, on est pour l’instant sur la même tendance que l’an dernier »

Notre reportage dans les pas de parents en repérage dans Le Courrier de l'Ouest. A lire sur ordinateur, smartphone et tablette.

+ A lire aussi :

 La ville se prépare à grand renfort de guirlandes et de décors

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.