Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Le World Electronics Forum pour les nuls

0 17.10.2017 15:25
Christophe Béchu (maire d’Angers), Michel Perrinet (Angers French Tech), et Sébastien Rospide (We Network) lundi.

Christophe Béchu (maire d’Angers), Michel Perrinet (Angers French Tech), et Sébastien Rospide (We Network) lundi.

Photo Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

World Electronics Forum… kézako ? À quatre jours du début des festivités liées à ce rendez-vous mondial, le flou demeure dans l’esprit de bon nombre d’Angevins. On vous éclaire en cinq points.

1 Le Davos de l’électronique
Organisé chaque année dans une ville différente, le World Electronics Forum rassemble les décideurs les plus puissants du monde numérique. Après Singapour l’an dernier, le « Davos de l’électronique » pose ses valises à Angers du 24 au 28 octobre, une première en Europe depuis douze ans. Sont déjà annoncés des représentants de Lenovo, IBM, Dell, LG, Atos, Apple, Samsung, etc.

2 Un huis clos…
Convergeant depuis 24 pays du globe, les quelque 150 participants seront accueillis mardi soir prochain à la Station F, l’incubateur parisien de Xavier Niel. Ils prendront ensuite le bus mercredi au petit matin pour l’abbaye de Fontevraud, où ils discuteront à huis clos de l’avenir de l’électronique mondiale.

3 …ouvert sur le territoire
Traditionnellement, le WEF ne dure qu’une journée. "Mais nous ne voulions pas d’un forum isolé. Il fallait le relier au territoire pour maximiser les retombées", explique Christophe Béchu. L’événement sera donc prolongé jeudi par une journée de visites dans sept lieux emblématiques de l’électronique locale : l’usine Eram, le siège du frigoriste Dalkia Cesbron, le CHU d’Angers, la Cité de l’objet connecté, l’électronicien Atos, le pôle de compétitivité Végépolys, et même le circuit des 24 Heures du Mans.

4 Une région leader
Si Angers compte faire la différence aux yeux de ces grands patrons, c’est parce qu’elle dispose d’un "écosystème unique en Europe", avance Sébastien Rospide, directeur du cluster We Network. L’électronique fait vivre 900 entreprises et génère 7 000 emplois dans le bassin angevin. Une petite curiosité aux yeux de la planète digitale.

5 Des retombées attendues
"Nous allons profiter de ces relations internationales pour construire des ponts pour l’avenir", assure Michel Perrinet, délégué du label Angers French Tech. En focalisant les regards sur l’électronique angevine, les organisateurs espèrent initier de fructueux partenariats, gages de développement économique.

Retrouvez le mode d'emploi du WEF dans le Courrier de l'Ouest du mardi 17 octobre.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.