Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Le prix de la gratuité des parkings fait débat

4 27.09.2016 00:02
  • Michel DURIGNEUX

    PHOTOPQR/LE COURRIER DEL'OUEST/MICHEL DURIGNEUXSÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE D'ANGERSLE 26 SEPTEMBRE 2016

  • Michel DURIGNEUX

    PHOTOPQR/LE COURRIER DEL'OUEST/MICHEL DURIGNEUXSÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE D'ANGERSLE 26 SEPTEMBRE 2016BÉATSE

  • Michel DURIGNEUX

    PHOTOPQR/LE COURRIER DEL'OUEST/MICHEL DURIGNEUXSÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE D'ANGERSLE 26 SEPTEMBRE 2016LAURE REVEAU

  • Michel DURIGNEUX

    PHOTOPQR/LE COURRIER DEL'OUEST/MICHEL DURIGNEUXSÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE D'ANGERSLE 26 SEPTEMBRE 2016ALAIN PAGANO

  • Michel DURIGNEUX

    PHOTOPQR/LE COURRIER DEL'OUEST/MICHEL DURIGNEUXSÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE D'ANGERSLE 26 SEPTEMBRE 2016FATEN SFAHI

Après deux années de mise en œuvre de la première heure de gratuité dans les parkings, le maire d’Angers a présenté un bilan qu’il juge positif, hier soir. L’opposition n’est naturellement pas d’accord.

257 000 tickets supplémentaires. En deux ans, c’est ce que la gratuité (de la première heure) aurait généré comme trafic supplémentaire dans les parkings souterrains.

Déduction faite des heures de stationnement perdues en surface (parkings qui ne sont pas concernés par ce cadeau, ou cette incitation, c’est selon), ce serait le signe d’un retour des automobilistes-consommateurs dans le centre-ville et, tout le monde l’espère à droite comme à gauche, dans les commerces qui le peuplent.

Le coût pour la collectivité est moins lourd que prévu. La municipalité avait provisionné un million d’euros de compensation par an pour la société qui exploite les parkings.

Il ne faudra finalement verser que 621 000 € pour la première année et 500 000 € pour la deuxième.

Mais le débat est toujours aussi vif entre les élus de la majorité et de l'opposition.

A lire dans le Courrier de l'Ouest de ce mardi


Commentaires (4)

mesure allant à l'encontre de la COP 21
la shroumphette jeu, 29/09/2016 - 10:50

au contraire il est nécessaire de limiter la circulation en centre ville monsieur BECHU ;;;des parkings relais ont été installés près du tramway avec tarif associé avec prix du billet;;or ils ont vides ;;;; privilégier et développer les transports en commun monsieur Béchu, je ne vois ^pas l'intérêt sur le commerce centre ville;;;pas besoin d'y aller en voiture cela n'empêche pas de " consommer " surtout qu'à part quelques antennes commerciales les prix ne sont pas abordables au "commun des mortels " ;;;;; et les achats ne nécessitent pas un transport en auto...ôn leut y aller aussi à vélo ;;;;;;; et la qualité de l'air ???

Réponses
olivierf mer, 28/09/2016 - 11:28

On va essayer de clarifier: pollution atmosphérique par l'automobile, oui même si les véhicules d'aujourd'hui peuvent être très peu polluant et vous ne voulez pas voir les véhicules zéro émission de CO2 tel l'électrique, le gaz naturel, l'hydrogène. C'est donc que le discours sur la pollution est faux.
D'ailleurs, vous abordez la vraie césure, entre les véhicules particuliers et collectifs; et cette question est centrale pour des villes comme la notre; nous ne sommes pas une grande métropole saturée par l'automobile et l'urbanisation des petites communes par des centaines de lotissements depuis quarante ans a formaté notre mode de vie. Refuser de le voir et nier l'évidence, ne rend pas service aux citoyens. Alors avant de dépenser 800 millions d' euro (!) une paille, dans un tramway auquel il faut ajouter 75 millions par an de subvention publiques pour le fonctionnement des transports à Angers... il eut peut-être mieux valu promouvoir les véhicules propres, les bus roulant au gaz naturel, les bus gratuits en ville et dans la communauté urbaine, ça c'est moins de 15 millions par an.
Mais c'est aussi moins de béton pour le BTP, et là la pression est trop forte.

Mais oui, les commerces peuvent être gratuit à Angers !
olivierf mar, 27/09/2016 - 12:13

Monsieur Tréca-Durand, vous vous trompez, des commerces gratuits à Angers, il y en a plein. Les banques se sont retiré du financement des commerces de détail, il n'y a donc plus beaucoup d'acquéreusr pour les fonds de commerce et vous pouvez louer, dans l'hyper-centre, une foultitude de locaux commerciaux, sans aucun frais d'entrée, les propriétaires les bradent pour garder un loyer...
Dautre-part, vous dîtes que la gratuité profite aux seuls commerçants; c'est vrai que le GEC49 est à l'origine de cette mesure, mais vous ne pouvez pas dire que les commerçants sont les seuls bénéficiaires. La Sara annonce que 48% des usagers du Ralliement restent moins d'une heure. En une heure, vous ne faîtes vos achats que place du Ralliement et rue Lenepveu. En deux heures...
La Sara appartient à la ville d'Angers et les 1.121.000 € de manque à gagné entrent dans la subvention globale de la ville à la Sara, tout comme la ville subventionne Irigo pour 45.000.000 € ou finance l'entretien des rues (dont l'usage est pourtant gratuit ). Or pour la première fois, ce parking a équilibré son budget de fonctionnement, et cela grace à la gratuité! Donc soyez plutôt positif.
Vous dîtes que le tout voiture est révolu, mais vous parlez de toutes les voitures ou simplement les polluantes ou aussi des voitures zéro émissions de CO2 ? Et vous-même , est-ce que vous allez à pieds acheter votre bouquet de fleurs le dimanche matin ?

changer de mentalité et de comportement pour les générations fu
christophe49 mer, 28/09/2016 - 10:12

En réponse à olivierf - Mais oui, les commerces peuvent être gratuit à Angers !

vous en n'avez pas marre de vive dans les année 60 tout les plus grand scientifique du monde nous disent que la première pollution atmosphérique est du a l'automobiliste 3 eme cause de décès en france mais à partir de quel moment vous allez arrêter de penser individualité et enfin en communauté.
il existe d'autre moyens pour ce déplacer que la voiture c 'est aussi a nos politiques de faire changer les comportements mais sur Angers c 'est loin très loin d’être gagné
c 'est con pour les générations avenir vous en faite quoi ?

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.