Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Le PDG Chavassieux défend Terra Botanica qui en inquiète d'autres

0 11.10.2013 19:06
Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

Jean-Pierre Chavassieux, le PDG de Terra Botanica, n'a pas apprécié les commentaires sur l'avenir du Parc.

 Jean-Pierre Chavassieux, le PDG  de Terra Botanica, réagit après les inquiétudes sur l'avenir du Parc formulées par le maire des Ponts-de-Cé dans le Courrier de l'Ouest de ce vendredi :

"Je suis très étonné, pour ne pas dire choqué, par l’analyse qui est faite sur la base des chiffres de l’année 2012, écrit-il. La vérité, c’est qu’il y a eu des dépenses exceptionnelles qui ont été financées par des recettes exceptionnelles. Ces dépenses étaient prévues dès l’origine du projet. Le lancement d’un site comme Terra Botanica s’accompagne en effet d’un temps nécessaire de rodage et d’ajustements (consommations d’eau, d’électricité, travaux de finition, reprises d’ouvrages…). Ces sommes non récurrentes ont toujours été prévues dans le plan de financement et n’ont donné lieu à aucun complément financier au-delà de l’enveloppe initiale."

Il poursuit : "Il est vrai, en revanche, que la fréquentation du site a souffert l’an passé, comme cette année d’ailleurs, en raison d’une météo exécrable au printemps, et ce deux années de suite."

Et ajoute : "Mais malgré ce qui peut être lu, les finances de Terra Botanica ne sont pas dans le rouge et l’avenir du parc n’est pas compromis. Loin s’en faut ! Preuve en est que le compte d’exploitation 2013 sera équilibré".

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.