Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Le cri d'alarme du chocolatier

1 20.12.2016 17:12

Benoit Louvigny est inquiet pour l'avenir de sa chocolaterie haut de gamme

En cause : les travaux de réfection de réseaux rue de la Madeleine où il tient boutique.

Ils ont commencé en février et doivent s'achever cet été.

« Oui, ma boutique est ouverte, contrairement à ce que croient certains clients en apercevant les travaux de la rue de la Madeleine », confie Benoit Louvigny, mi-dépité, mi-amer.

La semaine dernière, le chocolatier a même été à deux doigts de péter les plombs quand un tractopelle et un camion chargé de goudron ont stationné une nouvelle fois devant sa boutique.

Il estime que son chiffre d'affaire est en baisse de 40 % pour les mois de septembre, octobre et novembre. Et il s'est résolu à louer un chalet de Noël sur le marché de la place du Ralliement pour amortir le choc de décembre. Quitte à faire des journées à rallonge.

 

Mercredi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Commentaires (1)

Lundi 30 janvier 2017 à 6.30' du matin
olivierf mer, 21/12/2016 - 17:42

Ce sera au tour du centre-ville à connaître la même la même épreuve en janvier prochain, et pour six ans...
M. Louvigny, vous nous donnez à comprendre que la compassion de notre municipalité ne va pas remplacer vos pertes d'exploitation.
Je vous souhaite de survivre à ces travaux et bravo pour votre courage

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.