Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Un commerçant porte plainte contre la Ville pour dénonciation mensongère

2 22.04.2013 17:06
Jean-Paul Gaboriau se plaint d'avoir été dénoncé par la Ville auprès de la Préfecture.

Jean-Paul Gaboriau se plaint d'avoir été dénoncé par la Ville auprès de la Préfecture.

CLAIR Josselin

A l'automne 2012, un vieux conflit entre un commerçant angevin, le pâtissier Jean-Paul Gaboriau, et la municipalité angevine avait pris une vigueur nouvelle.

A cette époque, l'adjoint à la Prévention et à la Sécurité publique, jean-Pierre Chauvelion, avait écrit à la préfecture de Maine-et-Loire pour dénoncer la situation de ce commerçant, en l'accusant de vendre de l'alcool sans licence, dans les pâtisseries La Grignotine et La Gourmandise.

Les policiers étaient allés dans les pâtisseries pour contrôler.

Or le commerçant était tout à fait en règle.

Mieux : le maire d'Angers, Frédéric Béatse avait pris sa plume pour l'assurer "qu'en aucun cas ces contrôles n'ont été diligentés à la demande de la ville ou d'un élus" alors que la lettre de dénonciation est attestée.

Informé de la dénonciation, le commerçant vient de déposer plainte contre l'élu pour abus d'autorité, diffamation et dénonciation calomnieuse.

 

Commentaires (2)

1942
olivierf mar, 23/04/2013 - 11:03

Un syndicat professionnel qui se plaint à un élu, déjà, c' est pas très glorieux; un élu qui dénonce à la préfecture, là c' est minable; son "patron" n' est pas informé de la démarche, et fait une réponse sans précaution élémentaire, ah bon ? Un élu au commerce, aux abonnés absents, ou qui continue de règler ses comptes personnels par procuration.

Si c' est cela la Mairie d' Angers, quatorzième ville de France, cela fait peur sur la compétence de l' équipe en charge de nos intérêts.

Heureusement que les services de la Préfecture, et les policiers, ont fait leur travail dans un cadre et un esprit républicain, qui à manqué cruèlement aux élus angevins, et ont permis que les vilainies tournent courts.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.