Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers L'ancien président du SCO Willy Bernard arrêté puis libéré mardi

1 30.11.2016 08:44
  • Bruno Geoffroy

    PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST/LAURENT COMBET ANGERS 05/04/2010 : PROCES DU PRESIDENT DU SCO D'ANGERS WILLY BERNARD AU PALAIS DE JUSTICE D'ANGERS : WILLY BERNARD

  • Cyprien Mercier


Visé par un mandat d’arrêt, l'ancien président d'Angers-SCO Willy Bernard a quitté le tribunal, mardi, les menottes aux poignets. Le juge des libertés a finalement décidé de le libérer en attendant son jugement devant la Cour d’appel, le 12 janvier.

L’interminable feuilleton pourrait connaître donc son épilogue le 12 janvier prochain.

Et Willy Bernard pourrait bel et bien finir par passer par la case prison.

Willy Bernard absent lors de l’appel du 29 septembre n’avait pas pu se défendre, le jugement avait donc été rendu « par défaut ».

La décision a été rendue ce mardi à 14 heures : la peine prononcée en mars 2014 par le tribunal correctionnel du Mans, deux ans de prison ferme, a été confirmée. Willy Bernard peut l’accepter, ou s’y opposer. Il s’y est opposé.

Il sera donc jugé à nouveau par la cour d’appel d’Angers le 12 janvier.

D’ici là, le juge des libertés a choisi de le placer sous contrôle judiciaire plutôt qu’en détention provisoire.

 

Commentaires (1)

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.