Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers L'affaire de la banane relancée par la une indigne de Minute

1 13.11.2013 08:25
Minute, l'hebdomadaire d'extrême droite a provoqué un tollé avec sa une sur Christiane Taubira.

Minute, l'hebdomadaire d'extrême droite a provoqué un tollé avec sa une sur Christiane Taubira.

Photo AFP

"Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane" : l'hebdomadaire d'extrême droite Minute suscite depuis mardi soir l'indignation générale et la décision de Jean-Marc Ayrault de saisir la justice, en surfant, à la Une, sur les insultes racistes qui ont visé récemment la garde des Sceaux, notamment à Angers lors de sa visite le 25 octobre dernier. Elle avait alors été insultée par une fillette de 12 ans qui avait lancé : "La guenon, mange ta banane".

Dans la soirée, Matignon a annoncé dans un communiqué que le Premier ministre avait saisi le procureur de la République de Paris en portant à connaissance "ces faits susceptibles de constituer l'infraction d'injure publique à caractère racial". Un peu plus tôt, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, avait affirmé que le gouvernement étudiait "les moyens d'agir contre la diffusion" du journal, à paraître mercredi. "Nous ne pouvons pas laisser passer cela", a-t-il déclaré en marge d'un colloque à l'Assemblée nationale sur les réponses à apporter face à la montée du Front national. Christiane Taubira, présente au même colloque, n'a pas souhaité réagir. La chancellerie avait exclu un peu plus tôt d'engager des poursuites.

Sur Twitter, le premier secrétaire du Parti socialiste Harlem Désir a dénoncé une "ignoble Une" et la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a critiqué des "propos honteux et nauséabonds". "Ils n'ont donc pas de limites. C'est même à ça qu'on les reconnaît. Pas une #Minute à perdre. Les nazes en cage", a également twitté Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche.

A l'Assemblée, le chef de file des députés PS Bruno Le Roux a appelé la société à faire "rempart contre ces extrémismes" et le député UMP Eric Ciotti a dénoncé "une dérive". Quant aux anonymes, nombreux ont réclamé sur la toile "un procès" contre l'hebdomadaire, taclant une "couverture abjecte", "à vomir", "honteuse", "du papier toilette"...


A lire aussi dans Le Courrier de l'Ouest de ce mercredi

Commentaires (1)

Pani banane !
JLL mer, 13/11/2013 - 11:57

Oui, oui ce titre pour dire que les producteurs de bananes doivent commencer à se faire du souci si l'on ne plus prononcer le nom de ce fruit.

Je ne suis, ne serai jamais lecteur de ce journal extrémiste mais lui faire autant de publicité cela lui fera aussi gagner quelques lecteurs et je trouve cela navrant.

Messieurs du Courrier de l'Ouest arrêtez de faire de la pub pour ce concurrent.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.