Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers La suppression des arbres sur les boulevards déconcerte les riverains

7 03.09.2017 19:04
Lundi 28 août, le dernier tilleul argenté vit ses dernières heures.

Lundi 28 août, le dernier tilleul argenté vit ses dernières heures.

Photo Le Courrier de l'Ouest

La suppression des arbres sur les boulevards Ayrault et Carnot déconcerte plus d'un riverain. D'autres estiment que l'artère est mieux mise en lumière. Le maire annonce une réunion de concertation.

Tramway oblige, le dernier tilleul argenté du boulevard Ayrault a été mis à bas la semaine passée.

Au total, une centaine d'arbres, érables compris, ont ainsi disparu de la circulation sur cet axe et son prolongement vers l'est, le boulevard Carnot.

Du même coup, c'est toute une artère qui est mise à nu sur quelque 700 mètres depuis la Maine jusqu'au Centre de congrès. Seule la place Mitterrand, dont les platanes ont été conservés, a pu préserver son intimité.

Reportage à la rencontre des riverains et des promeneurs dans Le Courrier de l'Ouest de ce lundi, édition Angers

Commentaires (7)

HONTEUX ? MINABLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
christophe49 lun, 11/09/2017 - 16:10

Supprimer autant d'arbres sous prétexte qu'il va avoir une deuxième ligne de tram c 'est nul.
Il y avait entièrement la possibilité de faire autrement.
La municipalité rase aussi énormément d'arbres partout sur Angers sans replanter et pas sur le tronçon de la deuxième ligne de tram.
Ce maire est anti nature pro voiture c 'est tout simplement honteux de mettre la ville dans cette état.
Angers a déjà une autoroute urbaine des année 60 avec 70 000 véhicules par jour en centre ville entre un château et une rivière.
Comme quoi un seul individu peut tout foute en l'air.
Retour vers le futur.

massacre à la tronçonneuse
cecilia lun, 11/09/2017 - 09:25

C'est plus qu'inquiétant, ce matin les tronçonneuses sont en action pour tuer de jeunes bouleaux sur le boulevard Blanchoin, juste devant le Courrier de l'Ouest !
Le tram est est un prétexte... et le bois ainsi vendu rapportera de l'argent... dans quelles poches atterrira-t-il et pour quel usage ? mystère !
Au moment où la nécessité s'impose de planter de plus en plus d'espaces verts dans les villes, la municipalité angevine s'en fout... le profit avant la qualité de vie, voilà la devise de nos représentants démocratiquement élus, lamentable !

politique d'angers à revoir complètement.
coutard mer, 06/09/2017 - 08:14

Pourquoi couper autant d'arbres pour la plupart centenaires.
Il y avait la place pour faire autrement.
Favoriser les transports en communs, le vélo, la marche à la place de la voiture.
Je suis complètement pour mais pas au détriment de végétaux tels que ces arbres remarquables.
La municipalité fait vraiment n'importe quoi.
Surtout que ce n'est pas 1307 arbres abattues pour la ligne 2, mais aussi partout sur Angers quartier de la Doutre, du Front de maine, du lac de maine ..................................................................................................... plein d'arbres abattus sans être replantés.

HECATOMBE...
michel langevin mar, 05/09/2017 - 21:39

Suis muet devant cette hécatombe... Des arbres quasi centenaires; pour le moins octogénaires abattus sur le seul fait du "prince technocrate-urbaniste"... Quelle honte !
Ce tramway était-il "désiré" ? Est ce que l'investissement "Hénorme" pour "trimbaler" seulement quelques centaines d'Angevins chaque jour valait ces abattages? .... L'amélioration du réseau de bus ne suffisait-il pas ?
Secteur place La Rochefoucauld, Avenue Jeanne d'Arc, Bd Ayrault... Les tronçonneuses ont sévit!
A quand, et où, les prochaines victimes ?

arbre
louise.toure.5 lun, 04/09/2017 - 10:26

Bonjour
je peux constater que c est vraiment horrible
la ville sans arbre
bientot ce sera le tour du front de maine sans vegetation
alors que l on a un beau quartier avec la fontaine et tous les arbres
les oiseaux etc

Abattage arbres angers
sylvie bremaud mar, 12/09/2017 - 15:12

En réponse à louise.toure.5 - arbre

Après le massacre des magnifiques arbres de l'avenue Jeanne d'Arc ( avec pour motifs qu'ils sont tous malades et dangereux), la municipalité a détruit de nombreux arbres en centre ville.
Rue Saint Julien, abattage de plusieurs arbres au profit de places de livraison ( utilisées 15 minutes par jour), et ensuite transformées en terrasse de restauration pour épicerie de luxe.
La municipalité de Monsieur Béchu â décidé le massacre des arbres du Boulevard Carnot, cette rue qui n'offre pas une qualité architecturale par ses immeubles possédait cependant un charme à l'ombre de ses beaux arbres, ils ont été sacrifiés au profit du tramway.
 Angers, le développement durable est un mot que le maire ne connaît pas. En France et en Europe, beaucoup de municipalités œuvrent pour amener de la nature, de la poésie, de la convivialité, sauf à Angers.
Angers est une ville minérale, exceptés le Lac de Maine et Terra Botanica, la ville offre un visage triste et froid. Aucun banc pour accueillir les voyageurs à la gare Saint Laud ou permettre de la convivialité sur les grandes artères.
On nous promet des arbustes"en pots" et taillés au carré.
Très déçue de voir le nouveau visage d'Angers, elle est où la ville "végétalisée" ??!?!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.