Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers La majorité municipale dénonce les "dérapages" de l'opposition

5 31.01.2013 18:23
Monique Ramognino, Frédéric Béatse.

Monique Ramognino, Frédéric Béatse.

Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

C'est la goutte qui fait déborder le vase. Après le coup de la minorité municipale qui est parvenue, mercredi soir, à faire reporter le débat d'orientations budgétaires, c'est son bilan à charge dévoilé ce jeudi qui fait bondir la majorité de gauche.

Dans un communiqué daté de ce jeudi, Monique Ramognino, Gilles Mahé et André Despagnet répliquent : " Les derniers conseils municipaux ont été le triste théâtre de manœuvres politiciennes de la minorité angevine. En pleine contradiction avec l’histoire politique équilibrée de notre territoire, l’opposition municipale est désormais outrancière et irrespectueuse".

Ils ajoutent : "Le titre du bilan de mandat qu’ils viennent de publier est très significatif « Angers Danger », ce titre scandaleux ne sert pas la démocratie et est très insultant pour la majorité qui mettrait donc les Angevins en danger ! La majorité municipale ne cédera pas à la provocation (...) et refusera les distractions des polémiques politiciennes »".

Plus d'informations dans le Courrier de l'Ouest de ce vendredi.

Commentaires (5)

bilan
jhoul sam, 02/02/2013 - 12:42

Ce bilan établi par la Minorité Municipale, à ses frais personnels, est pourtant la réalité Par opposition le bilan distribué par la mairie, aux frais de tous les habitants d'Angers qui payent des impôts locaux, ressemble à ce qu'on trouve dans les systèmes soviétiques ou communistes: tout est beau, les gens sont heureux, etc.

L'opposition s'oppose
francois49dupont ven, 01/02/2013 - 00:28

Divine révélation pour le maire d’Angers : l’opposition s’oppose, conteste ses décisions et refuse de dérouler le tapis rouge sous chacun de ses pas ! Quoi de plus naturel pourtant ? En quoi est-ce outrancier ou irrespectueux ?
Oublie-t-il que cette opposition porte tout simplement la voix de dizaines de milliers d’angevins qui sont d’accord avec elle ? Les considère-t-il eux aussi comme des gens irrespectueux ?
Et Frédéric Béatse aurait-il à ce point perdu de vue les principes de base de la démocratie, depuis son élection « in vitro », qu’il perçoive désormais comme une agression toute parole qui ne l’encense pas ?

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.