Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers La gastronomie va pétiller ce week-end

1 19.09.2013 17:56
Une Bouteille géante permettra de déguster du crémant de Loire pendant ces trois jours place François Mitterrand. Archive CO

Une Bouteille géante permettra de déguster du crémant de Loire pendant ces trois jours place François Mitterrand. Archive CO

La fête de la gastronomie se déroule les 20,21 et 22 septembre à Angers.

Trois jours. De vendredi à dimanche, les Angevins ont trois jours pour fêter la fête de la gastronomie.

Si l’événement existe depuis 2011 en France, Angers était absente des rendez-vous. Une rencontre entre Olivier Etchéverria, géographe en gastronomie à la fac de tourisme (ITBS) et la commissaire générale qui coordonne la fête permet cette année de remédier à cet écueil.
Une quarantaine d’étudiants de Master en gastronomie, vin et tourisme ont préparé sept conférences et tables rondes autour de la cuisine et du bien manger.

Parmi les thèmes retenus : « faire son marché à Angers » avec la participation d’artisans et de commerçants au détail (vendredi, 10 heures, espace culturel de l’université), « passer à table à Angers » avec des restaurateurs (vendredi à 15 h 30, espace culturel de l’université) ou les accords mets-vins (samedi 10 h 15, hôtel de la Godeline).
Plus original, un café gourmand autour du safran d’Anjou permettra de découvrir cette épice aux travers plusieurs pâtisseries (12 €) au restaurant Osé, rue Toussaint.
Insolites également les trois dégustations de six à sept thés accompagnés de fromages fermiers se dérouleront lieu dimanche à 10 heures, 14 heures et 17 heures chez Tencha, rue de la Roe (30 €).
Des restaurateurs participeront à la fête durant les trois jours en mettant à leur menu un ou plusieurs produits ou recettes angevines.

Le programme

Commentaires (1)

Des produits gastronomiques de haute volée !
martinchenip ven, 13/06/2014 - 10:21

Ce genre d'événements est parfait pour promouvoir les produits locaux. J'espère qu'il y en aura davantage dans l'est de la France. J'ai pu organiser quelques événements gastronomes très sympathiques avec l'épicerie fine Louis Septim et ce sont restés des grands souvenirs. A l'heure des fast-food, ça fait plaisir de voir que d'autres personnes continuent d'être fidèles aux principes du bien-manger !

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.