Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Jets de pétards et tensions autour du snapchatteur Vargasss rue Boisnet

0 15.06.2017 09:30
Angers, rue Boisnet, mercredi. Le snapchatteur Vargass (en rose au centre) face à ses nombreux fans.

Angers, rue Boisnet, mercredi. Le snapchatteur Vargass (en rose au centre) face à ses nombreux fans.

Photo Le Courrier de l'Ouest

Le nouveau fast-food O’Tacos de la rue Boisnet a attiré mercredi après-midi une forte concentration d’adolescents.

Un bruit assourdissant et des voitures à l’arrêt. Il n’en fallait pas plus pour interloquer les riverains surpris par cette foule inhabituelle.

Véritable phénomène sur le réseau social Snapchat, Vargasss a attiré en masse. Trop, peut-être.

Chacun voulait sa photo avec le jeune homme. Les vigiles sont vite apparus débordés. Les jets de pétards et les tensions entre les jeunes voulant rentrer à tout prix dans le restaurant ont vite mis fin à l’événement.

La séance photo a duré seulement vingt-cinq minutes. Seuls quelques privilégiés ont pu le rencontrer.

Vargasss s’est fait connaître grâce aux vidéos qu’il poste régulièrement sur son quotidien en mettant à contribution sa famille et ses amis.

Sa devise ? « Rire trois fois par jour, c’est bon pour la santé », qu’il rappelle à longueur de journée. Son humour a séduit plus de 280 000 abonnés sur Snapchat et 227 000 sur Instagram.

Notre reportage dans  Le Courrier de l'Ouest de ce jeudi, !

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.