Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Jean-Luc Rotureau : quelle est sa stratégie pour les municipales ?

0 29.04.2013 09:02
Voir la vidéo

L'adjoint au maire socialiste d'Angers et candidat potentiel aux municipales, Jean-Luc Rotureau, a annoncé vendredi qu’il se mettait en retrait du PS. Coup de gueule, coup de com’ ou manœuvre politique ?

Cette mise en retrait, outre sa dimension symbolique, n’a pas, pour le moment en tous cas, de réelle portée. Car elle ne revêt pas de caractère irréversible. « Un congé n’est pas définitif, avait d’ailleurs pointé vendredi soir le secrétaire départemental du PS, Grégory Blanc. Jean-Luc fait toujours partie de la famille socialiste ».

Si cette posture lui permet de conserver une grande marge de manœuvre - comme la création d’une liste autonome -, il n’est pas certain qu’il parvienne à mobiliser dans son camp et au delà, ni à financer une campagne coûteuse sans l’appui de l’appareil socialiste.

Et contrairement à Frédéric Béatse, sous les feux des projecteurs depuis qu’il s’est assis dans le fauteuil de maire il y a près d’un an et demi, ou au probable candidat de l’UMP en 2014, Christophe Béchu (sénateur et président du conseil général), lui a besoin de se faire une place sur la scène médiatique. Ce dernier coup d’éclat n’est ainsi qu’une étape d’un cheminement amorcé en janvier 2012, date de la succession contestée de Jean-Claude Antonini.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.