Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Ils vivent dans la Maison bleue

1 12.08.2013 16:30
Raphaël Bodin  vit au quatrième étage de la Maison bleue.

Raphaël Bodin vit au quatrième étage de la Maison bleue.

Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

Elle impressionne par sa prestance, à l’angle de la rue d’Alsace et du boulevard Foch à Angers. Mais la Maison bleue n’est pas qu’une façade : derrière les murs, quelques chanceux vivent et travaillent. Découvrez notre reportage dans Le Courrier de l'Ouest de mardi, éditions Angers.

Nous avons rencontré le docteur Detrait, installé avec sa femme depuis 1972 et Raphaël Bodin, dont la famille a également intégré les lieux dans les années 1970.

C’est suite à l’exposition de 1925 à Paris que les Arts décoratifs acquièrent leur notoriété en France. À Angers, un notable, Gabriel Crêteaux, propriétaire de l’hôtel d’Anjou, envisage de faire construire un « immeuble de rapport ». Pour ce faire, il fait appel à Roger Jusserand, un architecte angevin. La construction de l’immeuble est entamée en 1927 et les murs sont montés en 1928. Reste à les orner. C’est alors qu’entre en scène Isidore Odorico, mosaïste qui puise son inspiration dans l’Art déco.

Les mosaïques de la partie inférieure sont assemblées par plaques de 50 cm sur 50 cm.

Depuis mars 1998, les façades, les toitures, les halls, les cages d’escalier, et les décors des 1er et 4e étage sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Isidore Odorico a également réalisé la façade de l’ancienne herboristerie, au 36 de la rue Saint-Aubin à Angers.

Commentaires (1)

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.