Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Gaz lacrymogène utilisé dans la rue : la discothèque La Chapelle évacuée

0 21.10.2017 19:40
Angers. Gaz lacrymogène utilisé dans la rue : la discothèque La Chapelle évacuée

Angers. Gaz lacrymogène utilisé dans la rue : la discothèque La Chapelle évacuée

Capture d'écran Google street view

C'est une histoire peu banale à laquelle clients et personnels de la boîte de nuit La Chapelle, rue Cordelle à Angers, ont été confrontés dans la nuit de vendredi à samedi.

Il était environ 4 heures du matin, la fête battait son plein, quand une petite rixe a éclaté dans la rue, à une quinzaine de mètres de l'entrée du club, côté place du Ralliement.

Des esprits se sont échauffés et une patrouille de la police nationale est intervenue afin de calmer les ardeurs. Pour endiguer tout départ de bagarre, un agent a usé de sa bombe de gaz lacrymogène. Avec succès, puisque les esprits se sont apaisés.

Mais le gaz volatil a joué un bien mauvais tour aux clubbeurs. Le gérant de l'établissement a en effet récemment installé un gros système d'extraction d'air pour enlever chaleur et humidité à l'intérieur.

Ce système, placé au niveau de l'entrée de La Chapelle, a donc aspiré le gaz lacrymogène, prouvant son efficacité. Les conséquences ont été immédiates pour les danseurs, qui ont senti leur gorge se mettre à piquer et à légèrement suffoquer.

La suite dans Le Courrier de l'Ouest de ce dimanche

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.